Quelle date pour l’Aïd al-Adha 1442/2021 en France ?

L’Aïd al-Adha, aussi appelée Aïd el-Kébir, est l’une des deux grandes fêtes musulmanes. A quelle date sera-t-elle célébrée cette année 1442/2021, toujours marquée du sceau de la Covid-19 ?

L’Aïd al-Adha (ou Aïd el-Kébir), littéralement appelée la fête du sacrifice ou la grande fête en arabe, est célébrée le dixième jour de Dhul-Hijjah, le dernier mois du calendrier hégirien.

Cette fête, qui dure jusqu’à trois jours, est habituellement fixée au lendemain du rassemblement de millions de pèlerins sur le mont Arafat à La Mecque, pendant le grand pèlerinage (hajj), constitutif du cinquième pilier de l’islam.

Cette année 2021, l’organisation du hajj est de nouveau bouleversée par la crise sanitaire du Covid-19. Bien que le rite a été maintenu par les autorités saoudiennes, seul un nombre limité de personnes pourront effectuer ce pilier de l’islam. Sans les pèlerins français.

Ce que nous indiquent les données astronomiques

Le grand pèlerinage est amené à se tenir du 18 au 23 juillet 2021. Les dates devraient être précisées par les autorités saoudiennes le 9 juillet, au 29e jour du mois de Dhul-Qida, pour un début de Dhul-Hijjah qui pourrait intervenir le 10 ou le 11 juillet, ce qui implique alors une fixation de l’Aïd el-Kébir pour le lundi 19 ou le mardi 20 juillet.

Selon les données astronomiques en notre possession, le début de Dhul-Hijjah devrait être annoncé pour le 11 juillet dans un grand nombre de pays musulmans dont l’Arabie Saoudite. Dans ce cas, l’Aïd al-Adha devrait alors être fixé au mardi 20 juillet. La décision finale dépendra des conclusions des observations oculaires du nouveau croissant lunaire.

Les partisans du calendrier musulman unifié fondé sur les calculs en avance annoncent d’ores et déjà une date de l’Aïd al-Adha pour le mardi 20 juillet. C’est le cas de la Turquie. Le Conseil français du culte musulman (CFCM), qui a adopté cette méthode pour le Ramadan 2021 à l’aune d’un conflit entre fédérations musulmanes, pourrait aussi annoncer la date de la fête du sacrifice le 20 juillet. La coordination dissidente du CFCM, emmenée par la Grande Mosquée de Paris, annoncera, quant à elle, la date vers le 10 juillet.

En France, aucune consigne d’interdiction générale des rassemblements religieux ou de l’abattage n’a été formulée à ce stade aux préfectures par les ministères de l’Agriculture et de l’Intérieur, à l’image de l’Aïd al-Adha 2020. Néanmoins, la crise sanitaire n’étant pas terminée, les musulmans de France devront demeurer vigilants pour que la fête se déroule dans les meilleures conditions.

Via
saphirnews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page