Retraite spirituelle en famille dans le massif du Vercors

Un an après le dernier ribat (1) national, ce fut à la région Rhône-Alpes d’inaugurer son 1er ribat familial. Pendant 5 jours, du 27 au 31 décembre 2015, les membres et leur famille étaient invités à une retraite spirituelle en plein massif du Vercors, dans un cadre magnifique. Ce paysage serein et verdoyant préparait à l’ambiance méditative de ce ribat.

 

Ces journées spirituelles ont commencé après un court repos, au dernier tiers de la nuit, par une séance d’évocation (dhikr) puis la prière nocturne, moment où le Seigneur descend jusqu’au dernier ciel pour écouter ses serviteurs venus l’implorer. Dans le calme nocturne, les cœurs étaient apaisés et contemplatifs. La psalmodie magnifique et harmonieuse de la parole divine portait la concentration du cœur et de l’esprit tout en enchantant l’ouïe. Cette ambiance spirituelle continua à alimenter les cœurs jusqu’à l’assise de chorouk, au lever du soleil.

Tout au long des journées, les assises spirituelles et scientifiques se sont enchainées. Les âmes se nourrissaient en continu dans les séances d’invocations de Dieu : répétition de la « Belle Parole » (la ilaha illa Allah), demande de pardon (istighfar) ainsi que des prières sur le Prophète, paix et salut sur lui, venues embellir le tout. Le Coran, parole sacrée, a évidemment eu une place de choix, à travers des séances d’écoute, de méditation, d’apprentissage et des cours théoriques et pratiques de lecture (tajwid).

Le jeûne accompagnait et complétait ces exercices spirituels, permettant ainsi aux âmes de se détacher temporairement du monde physique pour se concentrer sur les adorations.

Le caractère familial du ribat présentait un double avantage : d’une part, les enfants étaient pris en charge par une équipe d’animateurs qui ont su leur proposer des activités très variées : travaux manuels, cuisine, sport, temps de repos et apprentissage de la religion de manière ludique et pédagogique. A la fin du séjour, les participants ont eu le plaisir de visionner le montage vidéo d’une randonnée faite par les plus grands. D’autre part, les parents savaient leur progéniture entre de bonnes mains. Cela leur a permis de s’adonner à l’adoration de Dieu avec une tranquillité d’esprit, se détachant ainsi de ce qui aurait pu entraver cette totale dévotion.

Ce ribat a été l’occasion de rencontrer des personnes mues par une seule finalité : la satisfaction de notre Seigneur et Son agrément. Des liens d’amour en Dieu et de fraternité se sont tissés. Comme derrière chaque évènement, une équipe d’organisation veillait au bon déroulement du séjour ; des sœurs et des frères qu’il convient de remercier, car « celui qui ne remercie pas les Hommes, ne remercie pas Dieu » disait notre prophète, paix et salut sur lui.

Louanges à Dieu le Très Miséricordieux, qui nous a accordé le grand privilège d’assister à l’un de Ses jardins du Paradis.

Que Dieu récompense et bénisse les personnes qui ont œuvré pour mettre en place ce ribat et se sont mis au service des autres, mettant de côté leur propre retraite spirituelle :

-L’équipe de cuisiniers qui a passé ses journées et une grande partie de ses nuits debout devant la chaleur des fourneaux pour nous servir des plats aussi délicieux qu’équilibrés.

-L’équipe organisationnelle qui a travaillé sans relâche, jour et nuit pour nous permettre de nous rapprocher de Dieu dans tout le confort possible et de profiter au mieux de cette retraite spirituelle.

-L’équipe d’animation qui a encadré les enfants afin de permettre aux parents de goûter sereinement à la douceur de la foi. Sans la présence de ces frères et sœurs, le ribat aurait été inenvisageable pour beaucoup de familles.

-Les intervenants de qualité qui ont revivifié et captivé les cœurs comme les esprits, autour du slogan de PSM et du recentrage vers Dieu.

Le plus aimé auprès de Dieu est celui qui est le plus utile pour les autres.

Ce ribat a été un moment d’intense spiritualité. Ces 5 jours ont été jalonnés de moments de Souvenance, d’introspection, de remise en question. Chaque moment fut un don précieux pour nous ressourcer et approfondir sa spiritualité. Chacun de ses aspects y a contribué, y compris la fatigue qui a permis de se puiser au fond de soi les ressources nécessaires pour adorer Dieu dans la sérénité.

Le dernier jour, fut marqué de sentiments divers :

-la nostalgie de quitter un lieu aussi doux au cœur et empreint de fraternité, de spiritualité et de Paix divine (Sakina).

-une certaine appréhension à affronter les tumultes de la vie et ses tentations qui attendent à l’extérieur.

-une énergie et une force intérieures, nourries de ce retour à Dieu ; en effet, au fil de ces jours, nous avons grandis et nous nous sommes enrichis dans notre foi, nos connaissances et en rencontres humaines.

Chacun a quitté cet oasis avec la résolution d’évoluer dans tous les aspects de sa vie, afin d’avancer dans son cheminement spirituel avec engagement et sincérité, en compagnie de ses sœurs et ses frères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page