« Prête-moi ton cœur pour voir un peu… »

0
2024

Si les cœurs ne peuvent se prêter, il y a certes des cœurs qui vous touchent par la candeur qu’ils dégagent et la véracité qui en émane. Le cœur de l’enfant fait partie de cette catégorie là. Des cœurs qui ne connaissent pas encore les dérives « rationalistes » de l’approche de ce que les cœurs corrompus ne peuvent percevoir. C’est pourquoi le Message de Dieu, trouve un écho naturel dans le cœur de l’enfant, qui raisonne encore avec cet organe spirituel, sans entraves et sans préjugés. 

 
L’Institut de Formation Pédagogique du Rhône (IFPR) à Lyon, organise chaque mois pour les élèves une conférence, dans le cadre des cours d’éducation islamique.  Durant notre rendez-vous de ce mois-ci, s’est produit un événement qui peut sembler anodin pour le commun des mortels, mais riche d’enseignements pour celui ou celle qui a un cœur, qui prête l’oreille et qui est alerte spirituellement. Au cours de la conférence dont le sujet était : « Les miracles prophétiques », je citais certains miracles parmi les miracles de notre Bien-aimé Messager- Paix et Bénédictions sur Lui- mais au moment où je dis : « voilà le Prophète qui arrive », phrase qui marquait l’entrée du Prophète dans le contexte du hadith cité, tous les enfants sans exception se sont tournés vers la porte d’entrée située derrière eux et cela dans une synchronisation déconcertante. Allaho Akbar ! Quelle écoute ! Et quels cœurs. Tous ont réellement pensé que le Prophète – Paix et Bénédictions sur Lui-  entrait dans la salle.
 
« Prête-moi ton cœur cher enfant pour voir» le monde avec ta candeur, sentir l’invisible avec ta certitude, côtoyer avec innocence le monde angélique et accueillir dans mon quotidien la compagnie prophétique. « Prête-moi ton cœur cher enfant pour voir» le Messager de Dieu, Paix et Bénédictions sur lui, avec mon cœur et vivre avec lui au présent. Prête-moi ton cœur pour que le passé historique, soit pour moi vivant. Prête-moi ton cœur pour que la bonne compagnie du Prophète- Paix et Bénédictions sur Lui-  prenne un sens dans ma vie de  tous les jours. En voyant ces dizaines de visages lumineux se tourner dans une complicité innocente, des larmes  et des frissons envahirent mon cœur et mon corps. Seigneur, aide-nous à retrouver la candeur spirituelle originelle, fais que notre cœur soit l’unique imam dans notre relation avec ton Messager.  Certains, bien-sûr, donneront l’explication savante du mélange des temps dans l’esprit de l’enfant comme si les sentiments étaient une affaire de conjugaison, mais les savants de la spiritualité nomment cela en toute simplicité « l’intégrité de la prime nature ».   
 
L’ambiance spirituelle est un facteur que ne peuvent négliger ceux qui ont goûté à la douceur de la Foi. Cette ambiance peut varier d’intensité selon la qualité des cœurs présents ainsi que du degré spirituel du cœur dans lequel nous puisons notre énergie spirituelle. Les anges se concurrencent dans ces rencontres où règne en maitre le rappel de Dieu. Les enfants sont porteurs naturellement de la bénédiction de ces ambiances. Ils ont un rapport au monde du ghayb (la dimension invisible) qui est d’une véracité et d’une intensité à vous couper le souffle. Ce rapport direct et naturel nous montre que les enfants raisonnent encore avec leur cœur et que l’approche « rationaliste » et « matérialiste » des choses n’ont pas encore pris possession de cet outil spirituel si cher que l’adulte néglige tant. « Ce ne sont pas les yeux qui s’aveuglent mais bien les cœurs dans les poitrines ».
  
Nous devons en tant que parents, enseignants et adultes d’une façon générale préserver cette spiritualité naturelle chez l’enfant et l’aider à la développer très tôt pour faire face à la tempête d’incrédulité qui caractérise l’éducation matérialiste où la dimension spirituelle est souvent réduite à un ramassis de récits sans queue ni tête qui mettent au même niveau le rapport à Dieu et le conte magique.  L’enfant a un rapport très pur à Dieu et cela très tôt même si la naïveté du verbe avec lequel il exprime cette spiritualité est déconcertante. Les mots sont une chose mais les états d’âme en sont une autre. 
 
 

{gallery}PSMRegionales/Rhone/03_10{/gallery}

1 commentaire

  1. S\’est une très belle prise de conscience et un rappel pour nous adulte flagrant. En vous lisant j\’ai été pris d\’un grand sentiment de bien être.J\’ai été toucher par cette façon de raconter se que vous avez ressenti à ce moment là, et regrette de ne pas avoir été témoin de ce merveilleux moment. Que dieu vous récompense In challah.

  2. Comme est doux à l\’oreille du croyant de rappeler les Bienfaits de Dieu et les enfants font partie de ses Bienfaits. Tu as si bien expliciter leur candeur originelle. Que Dieu te bénisse cher frère, tu es un coeur qui conte et rappelle…

  3. Salam aleykoum.

    Baraka ALLAH fik pour ce récit émouvant et tellement plein de leçons.

    Puisse Allah swt préserver la fitra de nos enfants et faire d’eux des gens pieux amine

  4. Salam aleikoum

    Bel article

    l’enfant né innocent, n’est ce pas ainsi tout le travail spirituel qui doit ramener l’adulte à l’innocence de son enfance. Oui certainement.

    Que Dieu(SWT) nous aide a revenir à cette innocence, pure, limpide. Amin

  5. essalem alaykom,
    Sobhana Allah
    Votre analyse est très intelligente, votre vision l’est aussi machae Allah.
    C’est dans ce sens que nous trouvions la signification de  » Adore Dieu comme si tu es en train de le voir et si tu ne le vois pas, Lui te voit »

    Oh Dieu aide nous à avoir la pleine conscience de ta présence, la pleine conscience de ton assurance, la pleine conscience des qualités que tu as attribué à notre prophète sws particulièrement et à tous tes prophètes en générale à travers tes récits des prophètes dans le Coran, Seigneur aide nous à comprendre et voir la lumière du Coran jusqu’à ce que nous puissions suivre les traces du prophète sws qui était un Coran qui marchait sur terre. Seigneur et maître aide nous jusqu’au ce que nous puissions trouvé la paix intérieur, la droiture, l’assurance …

    El Houssine Oummali, vous devriez écrire plus souvent, vous avez la pédagogie et la clairvoyance pour cela. Partagez avec nous un peu de lumière.

  6. Macha allah,
    Un article très émouvant qui nous rappelle l’intégrité de la prime nature.
    Merci pour cet article. Je suis d’accord avec Neyla sur le point que vous devez Monsieur Oummali partager avec nous de temps en temps ces témoignages qui émanent du cœur.

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.