Bateau français pour Gaza, l’abordage de l’armée israélienne est un acte illégal et un acte de violence

0
554

Bateau français pour Gaza, l’abordage de l’armée israélienne est un acte illégal et un acte de violence

La marine israélienne a arraisonné « le petit poucet », le Dignité-Al Karama, après avoir coupé toutes ses communications radio. C’est le seul des bateaux de la flottille de la liberté II qui ait réussi à quitter les ports grecs et à s’approcher des côtes de Gaza.

C’est en totale violation du droit, puisque ce bateau se trouvait dans les eaux internationales.

L’Etat d’Israël, parce qu’il refuse une solution politique respectueuse du droit, s’enfonce toujours plus dans une voie sans issue de violence et de répression.

Les 16 militants pacifiques, présents sur ce bateau et agissant symboliquement pour la levée du blocus de Gaza, (militants politiques et d’associations engagées dans le solidarité internationale, journalistes, marins…) représentent des dizaines de milliers de militants, en particulier de la soixantaine d’organisation qui ont porté, depuis un an cette belle campagne populaire et citoyenne.

PSM dénonce l’arraisonnement par les forces navales israéliennes du navire français qui tentait de forcer le blocus maritime, illégal et inhumain, de Gaza et exige une réaction ferme de la communauté internationale et du conseil de sécurité des Nations Unies.

PSM sera présente pour accueillir les douze passagers du « Dignité-Al Karama » de retour à Paris, ce mercredi 20 juillet , à partir de 21h00 à bord d’un vol air France au terminal 2E de l »aéroport Roissy Charles de Gaulle .

 

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.