Escapade fraternelle en Normandie

0
592

Le gîte du week-end du 15 au 17 mai restera dans nos mémoires pour de multiples raisons. A Sainte Marguerite sur Mer, en Seine-Maritime, le long de la côte d’Albâtre, un vieux manoir normand du 19ème siècle, le Castel d’Ailly, nous a accueillis. Dans son histoire, il a connu le séjour du peintre français Alfred Roll, qui peignit une jeune paysanne de ce terroir en 1888. Le Castel d’Ailly a également subi d’importants dommages par les allemands lors de la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui, en 2015, il témoignera pour nous des moments spirituels et fraternels que nous y avons passés.

Les arrivées le vendredi soir se sont faites au fur et à mesure, à l’image de rafales de vents entrainant les graines venues ensemencer un terrain fertile. Il y eut des retrouvailles et aussi des « trouvailles », la connaissance de nouvelles personnes. Après avoir pris possession des lieux, chacun a été invité à partager un repas, puis la prière ensemble, avant de terminer la soirée par des jeux de société.

Dans le dernier tiers de la nuit, à l’appel de Dieu Tout- Miséricordieux, les fidèles se sont rassemblés dans la mosquée d’un week-end, pour pratiquer la tradition prophétique de la veillée nocturne. Onze unités de prière, au cours desquelles, le priant se rappelle au repentir, à l’invocation de son Seigneur. S’en est suivi, la prière obligatoire de l’aube, puis une séance de rappel « dhikr ».

Le samedi matin, après un petit déjeuner nourrissant, la pluie a gratifié la terre de sa fraicheur ! Le ventre plein, rien de tel qu’un petit échauffement sportif pour mettre en route le corps et l’esprit. Ensuite, deux activités au choix étaient proposées pour profiter des alentours du gîte. Le premier groupe a fait une marche jusqu’à la mer et sa plage de galets qui se poursuit sur la commune de Quiberville. Sur cette plage débouche le fleuve de la Saâne, long de 41 kilomètres. Etant à découvert, la pluie a vraiment été fraîche, menant le groupe à écourter sa sortie, qui ne sera que partie remise. Le deuxième groupe, quant à lui, s’est mis en route pour une randonnée à travers la forêt menant aux falaises et au phare d’Ailly. Celui-ci, construit dès 1773, a été plusieurs fois reconstruit (1896 et 1953) dû à l’érosion des falaises et aux bombardements alliés de 1944. Du haut des falaises, on peut contempler un magnifique panorama de la mer et de la plage de Quiberville qui est bordée de ces falaises. Durant ces activités, les parents pouvaient déposer leurs enfants à la garderie prévue sur place, qui a fait un travail formidable pour le plaisir des enfants.

Après ces efforts, le repas fut le bienvenu pour reprendre des forces et profiter de l’après-midi où le soleil se dévoila. L’après-midi donc, fut consacrée aux activités libres de plein air : mer, jeux divers (football, mini-golf, volley…).

Avant le dîner, une heure de divertissement attendait son public. Il y eut le groupe de chants « Albouchra » venu de Caen (dont  les membres étaient aussi « accessoirement » les cuisiniers !), puis la troupe des jeunes TCAPE ont exalté l’ambiance par des jeux tels que « Cherche et trouve » et le jeu de questions Brainstorm. Il y eut aussi deux jeunes jouant de la flûte traversière et du violon sur deux airs de musique classique. Enfin, pour clôturer en beauté cet interlude artistique, les ados ont joué une pièce de théâtre, écrite, mise en scène et jouée par eux-mêmes, sur le thème des stéréotypes et discriminations, dans le but de les renverser.

Pour tirer davantage partie du cadre verdoyant du gîte, rien de tel qu’un barbecue pour sentir venir l’été ! Merguez et saucisses étaient au rendez-vous pour le bonheur des petits et grands. Et voilà qu’à l’heure de la prière du coucher du soleil, une toute autre partie du programme commence : l’assise spirituelle. Elle avait pour thème « Cheminer et vivre sa foi en famille ». Une introduction a rappelé les paroles coraniques et prophétiques mettant en valeur le climat spirituel partagé au sein de la famille. Œuvrer au déploiement de la foi dans son foyer est un vecteur important de cheminement personnel à Dieu. « Le meilleur d’entre vous est le meilleur envers sa famille » a dit notre Prophète bien-aimé, paix et bénédictions de Dieu sur lui. Ces rappels ont laissé place au partage d’expériences des participants, sur l’échange au quotidien de la foi, des valeurs centrales, sur l’apprentissage du Coran, etc.

De nouveau, au dernier tiers de la nuit, les prières et invocations de Dieu se sont multipliées malgré la fatigue, remplacée bien avantageusement par la sérénité du coeur.

Dimanche déjà ! Que le temps passe vite ! Le programme de cette matinée nourrit l’intellect puisque c’est une conférence sur le thème « Révélation et citoyenneté, couloirs de liaison ». L’idée maîtresse de cette intervention fut celle d’un Coran citoyen, c’est-à-dire qu’une partie de ce que Dieu nous ordonne ou recommande n’est pas destiné uniquement aux musulmans comme donner à manger aux pauvres ou recommander le convenable. Ce sont plutôt des actions destinées au monde, à l’ouverture à la société afin de faire partager largement les valeurs les plus nobles.

Après le déjeuner, dernier repas en commun de ce beau week-end, la prière du midi a été l’occasion pour tous de faire un bilan, les points positifs et d’amélioration. Ensuite, chacun a eu le loisir une dernière fois de profiter du cadre verdoyant avec un temps magnifique, avant de repartir vers son lieu de domicile.

Un grand merci chaleureux à tous les participants et à tous ceux qui ont donné de leur temps et de leur personne pour se mettre au service du bien-être de tous.

A très bientôt !

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.