Fraternité, piété et échange intergénérationnels dans un cadre familial

Après le succès du premier ribat[1] familial national de fin 2012, Nous fûmes invités en décembre 2014 à la deuxième édition tant attendue par les frères et sœurs mais aussi les enfants.

Notre Prophète bien-aimé, paix et bénédictions sur lui, dit : « Chaque fois qu’un groupe de fidèles se réunit dans une maison de Dieu pour réciter le Coran et l’étudier entre eux, la paix du cœur descend sur eux, l’amour les enveloppe et Dieu parle d’eux à ceux qui se trouvent en Sa présence. »[2]

Depuis plusieurs mois les organisateurs sont à l’œuvre pour la préparation de cet évènement auquel des frères, des sœurs et leurs familles sont venus assister des quatre coins de la France afin d’illuminer par leur présence et leur aspiration divine ce ribat hors du commun dans un gîte situé en Bourgogne et pour une durée de cinq jours.

Les retrouvailles des frères et des sœurs accompagnés de leurs enfants, généraient une alchimie de bonheur et d’Amour en Dieu indescriptibles, parfumés par la clémence et la bénédiction de Dieu (Exalté et Magnifié).

Nos journées furent rythmées par des moments de dhikr (souvenance de Dieu), de prières obligatoires et surérogatoires, de lecture de Coran, de veillées nocturnes … Nous étions regroupés, frères et sœurs, dans une ambiance empreinte de fraternité et de spiritualité, ayant tous pour même objectif : se purifier et se consacrer à Dieu, laissant derrière soi le train-train et soucis de nos vies quotidiennes.

Prière après prière, sourate après sourate, invocation après invocation, les cœurs s’apaisaient, les liens se tissaient.

Les journées étaient aussi parsemées d’activités ludiques et d’apprentissages pour les tous petits dont la présence et l’innocence apportèrent un souffle nouveau au ribat. Ce séjour était aussi remarquable par une grande présence de jeunes, éveillés et curieux d’en savoir plus sur la spiritualité et ses bienfaits. Le passage de relai à cette nouvelle et jeune génération de PSM se passa dans une ambiance d’échange, de sérénité, d’amour en Dieu, de respect et d’écoute mutuelle.

Des moments forts en émotion étaient perceptibles lorsque parents et enfants étaient assis côte à côte en train de prier, se souvenir de Dieu et d’écouter le Coran psalmodié, à l’image de ces versets où Dieu dit : « et qui disent : Seigneur, donne-nous, en nos épouses/époux et nos descendants, la joie des yeux, et fais de nous un guide pour les pieux ! »[3]

Après les ruptures de jeûne, les assises du soir furent consacrées à des thématiques liées à la famille dans son contexte musulman et citoyen. Parmi ces thématiques, la transmission des valeurs, la stabilité au sein du couple et l’importance de la bonne compagnie et du groupe dans le cheminement.

On ne peut clore cet article sans signaler le travail accompli dans la perfection et la persévérance des équipes de restauration et de service et sans rendre un grand hommage à tous les frères et sœurs au service de nos enfants. Que Dieu les récompense de la meilleure manière et les élève dans les hauts degrés.

Ces cinq jours pour chacun des participants furent des moments de quiétude et de paix, des instants de souvenance de Dieu et d’invocations, des séances de savoir et d’apprentissage. Tout ceci en compagnie de la famille ! La séance de clôture de ce ribat était la cerise sur le gâteau, elle était forte en émotion du fait que les ados et les enfants ont présenté le fruit de leur création artistique et ainsi nous dire à leur manière combien ils ont été touchés par cette station bénie et leur attachement à cette voie de Dieu à la recherche de Son amour et de Sa proximité. Parmi ces créations, le poème des adolescents écrit à cette occasion, témoigne de l’état d’esprit qui les a accompagnés tout le long de ce séjour.

Rencontre spirituelle bénie avec des frères et sœurs

Intentions et bonnes actions sont les clés pour la réussite

Bienveillance de Dieu sur nous

Avec les prières, les invocations, le Coran et le jeûne

Tout ce qu’il nous faut pour être remplis de spiritualité

Femmes, hommes et enfants venus de toute la France

Ayant pour projet de réunir les cœurs avec grande espérance

Mélange d’amour, de solidarité et de moments

Inoubliables et ancrés à jamais dans notre for intérieur

La bonne compagnie à vos côtés

Inspire en nous respect et piété

Avec la promesse de reprendre le flambeau

Le message de notre Prophète Bien aimé

Témoignages

Un jeune participant : « J’ai découvert à travers ce ribat une cohésion de groupe entre les membres, avec un esprit spirituel et fraternel. Les séances de rappel m’ont permis de faire un travail d’introspection. Pendant les séances d’écoute et de lecture de Coran, j’ai découvert le goût de la psalmodie (accompagnée des règles de Tajwid[4]), et l’importance de la lecture et de l’apprentissage du Coran. Ce ribat m’a aussi permis d’avoir une idée sur comment organiser mes journées et dans le futur à mieux me structurer. Ce séjour m’a permis également de concrétiser mon appartenance à PSM dans mon implication en tant qu’acteur, je me suis senti utile en m’occupant de l’animation d’un groupe de jeunes. Aussi, j’ai beaucoup apprécié que des frères et sœurs, ensemble, se portent volontaires pour participer et aider aux tâches du ribat. »

Un père de famille : « Je suis venu à ce ribat en famille, et j’ai été agréablement surpris par l’atmosphère fraternelle et spirituelle qui y régnaient. Mon enfant était aussi épanoui et le programme proposé aux petits était très adapté. Ce séjour spirituel m’a enrichie dans ma foi, dans ma pratique, dans mes connaissances, dans mes relations avec l’autre et surtout dans mon engagement et m’a donné envie d’être acteur au sein de PSM. Je suis peinée de quitter une atmosphère emplie de spiritualité, d’amour en Dieu, de fraternité, d’entraide et d’apaisement. J’essaierai de transporter cette ambiance dans mon train-train de la vie quotidienne pour apaiser ses soucis. »

Un nouveau participant : « J’ai participé à mon premier ribat. La seule chose que je connaissais du ribat était sa signification : retraite spirituelle. Autour de moi, j’entendais beaucoup de témoignages à ce sujet : « c’est une expérience formidable », « il faut vraiment la vivre ». Ainsi, à l’annonce de ce ribat familial organisé par PSM, j’ai saisi l’occasion de vivre l’expérience. Je ressentais cependant une certaine appréhension et des questionnements qui ont été rapidement dissipés par cette lumière ambiante et vivante au sein de ce séjour spirituel »

 


[1] Dans la pensée de PSM, le Ribat rappelle le Hadith du Prophète (BDSL) qui dit  « Voulez- vous que je vous indique ce qui absout les péchés et élève en degrés? » Oui ! «C’est répondit-il, faire ses ablutions avec soin, même dans les conditions difficiles (fatigue …), se rendre fréquemment à la mosquée et attendre la prière (Salat) à venir après celle déjà accomplie. Tel est le ribat, tel est le ribat » (Mouslim). Rester en adoration, en état d’ablution et de prière pendant quelques jours afin de se retrouver aux portes de Dieu. Quelques jours pour Dieu dans un quotidien chargé, afin de se souvenir de notre but ici sur terre. Le Ribat est un moyen d’éduquer son égo avec ses frères et sœurs. Un moyen de revenir à l’essentiel en prenant conscience de tous nos défauts, tous nos manquements, toutes nos faiblesses

[2] Hadith rapporté par Mouslim

[3] Coran : sourate le discernement, v 74

[4] Le mot tajwid vient de la racine arabe [Jawwada] qui signifie « rendre meilleur », ou « améliorer ». En tant que terme, il signifie chez les spécialistes de la lecture du Coran la science qui permet de réciter le Coran correctement, en prononçant chaque lettre convenablement avec son makhraj et ses sifat qui conviennent, naturellement et sans forcer, conformément à ce qui a été transmis du prophète, paix et salut sur lui.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer