« Pour un universel féminin partagé » : mot d’ouverture

0
427

Ce texte est le mot d’ouverture de la troisième journée qui commémore la vie et l’œuvre d’Abdessalam Yassine, puisse Dieu l’accueillir dans Sa miséricorde, organisée sous le thème « Pour un universel féminin partagé ».

PSM est heureuse de vous accueillir aujourd’hui et vous souhaite la bienvenue à cette 3ème journée de commémoration qui s’inscrit dans la volonté de rendre hommage à un homme de paix, à un homme d’engagement sincère et de renouveau, à un homme….de Dieu !

Abdessalam Yassine, père fondateur d’une école où spiritualité et participation se nourrissent mutuellement, a quitté ce monde voici maintenant 3 années. Néanmoins, sa pensée, son œuvre et le fruit de son engagement, eux, perdurent et perdureront dans la vie de celles et ceux qu’il continue d’inspirer.

Cet hommage rendu ensemble aujourd’hui à Abdessalam Yassine se déroule dans un contexte national et international pesant et menaçant. En effet, il devient plus qu’opportun de tourner le regard vers ces personnes qui incarnent la miséricorde, la justice. Ces personnes qui ont fait de leur vie une occasion de se dévouer entièrement pour défendre la dignité humaine dans toutes ses dimensions. N’y voyons pas une simple envie de fuir notre réalité ou de s’en extraire. Bien au contraire, pour s’inspirer plus que jamais et puiser en ces personnes tout l’espoir et toute la volonté nécessaires pour construire et agir dans notre monde.

PSM, qui organise cette journée, est une association qui œuvre afin de permettre à l’être humain de donner sens à son existence. Être croyant signifie croire en Dieu, certes, en Sa générosité, en Son soutien, en Sa puissance mais cela signifie également garder espoir en l’être humain, quel que soit son appartenance politique, idéologique ou religieuse, garder espoir en cette femme, en cet homme au côté desquels nous souhaitons nous engager pour davantage de justice et de dignité.

PSM n’a nullement l’intention et certainement pas la prétention de parvenir à cette noble finalité seule c’est pourquoi nous nous attachons à développer des liens, des partenariats avec toute personne, toute structure partageant le même idéal et les mêmes aspirations.

Nous en profitons donc pour souhaiter tout particulièrement la bienvenue à nos chers invités qui nous font l’honneur de leur présence et qui partageront avec nous cet après-midi de discussion et d’échange.

PSM, qui l’an dernier s’est questionnée sur le changement et ses impératifs, a choisi pour cette journée la thématique « Pour un universel féminin partagé ». Elle abordera la question des femmes, de ce féminin qui se veut être un vecteur incontournable du changement tant attendu dans nos sociétés modernes.

Cette journée coïncide également avec la fin de la traduction d’un ouvrage central dans l’œuvre d’Abdessalam Yassine, « Femmes Musulmanes, Traité sur la voie » dans lequel il développe, sans détour, cette question du féminin, et par lequel il insiste sur la place et le rôle décisif des femmes d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Permettez-moi, une nouvelle fois donc, au nom de PSM de vous souhaiter de vivre cet après-midi dans l’universel, le féminin et le partage.

 

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.