Assemblée générale PSM IDF : édition 2015

0
1015

L’assemblée générale des membres de PSM Ile-de-France s’est tenue le dimanche 11 octobre 2015 à Vitry sur seine. Différents intervenants ont présenté les projets qui tracent les perspectives du travail de PSM en Ile-de-France.

Cette nouvelle édition 2015 se voulait être au plus proche du membre et de ses préoccupations afin de construire avec lui les projets de demain.

Cette rencontre a débuté par la lecture individuelle du Coran. Ensuite une vidéo d’Abdessalam Yassine (paix à son âme) a rappelé entre autres les idées suivantes :

· Se recentrer sur Dieu est une phase nécessaire qui complète la phase participative dans le mouvement spirituel ascendant.

·  La tradition divine, dont les traits principaux sont le changement et la progression, doit être observée lorsqu’on tente d’établir un modèle prophétique.

·  Les sciences et les connaissances ont besoin de sens. Ce dernier relève de Dieu l’Unique.

La première intervention de la matinée fut l’occasion de faire un bilan sur le plan spirituel, participatif et organisationnel et ainsi faire un point réaliste sur les accomplissements d’une part et sur les rattrapages à prévoir d’autre part ; ensuite s’en est suivi un échange avec les membres afin de recueillir leurs remarques, propositions et interrogations.

La deuxième partie de la matinée avant le déjeuner fut consacrée à la présentation des objectifs de PSM Ile-de-France de la nouvelle étape 2015-2018, sur le plan spirituel, participatif et organisationnel.

Durant l’après-midi, les différents ateliers de réflexion furent l’occasion d’échanger et de discuter sur des sujets prioritaires : comme la jeunesse, les activités planifiées dans l’agenda de PSM, notamment le congrès PSM 2016, l’enfance, l’organisation interne, la spiritualité et la participation au sein de PSM.

La rencontre s’acheva avec un mot de clôture d’Ahmed Rahmani, membre fondateur de PSM. Sous la thématique de la « compagnie pieuse », il évoqua la nécessité de ne pas être dépassé dans un monde rapide régi par l’instantané ; puis il réaffirma le besoin de se recueillir et de méditer pour garder un certain recul et gagner en sens. « Voici le défi que relève notre mouvement, dit-il. Celui-ci est censé apporter, si l’implication des membres est au rendez-vous, un regard sur soi et sur le monde permettant à chacun d’agir dans la sérénité sans oublier ou trahir ce qui donne sens à son œuvre. »

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.