PSM EST : Inauguration du centre culturel et familial

0
1383

Le samedi 16 novembre 2013, la famille PSM fêtait un grand événement dans l’est de la France et plus précisément à Bischheim. C’est dans cette ville, au nord de l’agglomération Strasbourgeoise que l’association Echanges a inauguré son centre culturel et familial.

Pour cette association née en 2009, ce week-end de fête vient clôturer un chantier démarré il y a quatre ans. Des travaux importants ont été nécessaires pour transformer l’ancien bâtiment industriel en local associatif. Quatre années de travail, discontinue, avançant au gré de la disponibilité des bénévoles et des collectes de dons finançant les travaux. Les responsables du « centre Echanges »ne cachaient pas leur joie, ce samedi, conscient qu’une première étape venait d’être achevée.

Pour célébrer l’ouverture au public, l’événement devait être à la hauteur du projet porté par l’association échanges. C’est donc en deux parties que l’événement s’est déroulé.

Très officielle, la soirée du vendredi 15 novembre a été l’occasion pour les personnalités publiques, tel que le maire de Bischheim, le représentant de la communauté d’agglomération, de féliciter l’association pour le travail accompli dans les cadres légaux. S’adressant alternativement aux musulmans et aux citoyens, les discours ont célébré le vivre-ensemble et la laïcité garantissant le libre exercice de culte.

Plus festive, la soirée du lendemain a réuni environ 300 personnes. C’est logiquement par le Coran que la cérémonie s’est ouverte. Le public a ensuite pu acclamer, Didier, un chanteur de anachid local. Placé sous le signe du rassemblement de la communauté, la parole a ensuite été donnée aux différents responsables des mosquées de Strasbourg. Tous ont signalé que le centre culturel et familial Echanges  ouvre ses portes dans un contexte florissant pour les musulmans de Strasbourg (la Grande Mosquée de Strasbourg  a été inaugurée il y’a peu par Manuel Valls et plusieurs autres mosquées sont en cours de construction dans l’agglomération). Acteurs de terrain pour la plupart, ils n’ont pas omis de rappeler le caractère complémentaire des structures communautaires et la concurrence saine qui devait existait entre elles.

Prenant la mesure du travail restant à accomplir, Abdellah Fatmaoui, président de l’association Echanges a rappelé dans son intervention que  « cette inauguration est avant tout un départ, après les murs il fallait maintenant s’atteler à la formation des hommes et des femmes capables de porter un projet d’éducation»

C’est en ce sens que Fares, l’un des cadres de Echanges, présente le projet : «  Lors de l’acquisition de ce local, dès le départ nous ne voulions pas que le lieu devienne exclusivement une mosquée, c’est d’ailleurs pour cela que nous préférons l’appellation de centre culturel et familial. L’établissement dispose certes d’une mosquée, mais  elle ne représente que 6% de la surface totale. Nous souhaitons avant tout en faire un lieu de formation, d’éducation, et de rencontres de toute la population musulmane et non-musulmane. De la sorte on revient au modèle hérité de notre prophète (paix et salut sur lui), une mosquée ou le lien social se crée ou l’on s’éduque et où l’on se rencontre.

Aujourd’hui ce centre doit rassembler la communauté religieuse et la communauté citoyenne.

Puisse Dieu accompagner ces hommes et femmes dans la réalisation de leur noble projet.

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.