La jeunesse en action !

Nos vies et nos habitudes viennent d’être brutalement et radicalement bousculées par le coronavirus et par le confinement.

Les évènements que nous vivons en ce moment nous imposent une vraie réflexion sur nous-mêmes et sur le monde qui nous entoure.  

Les portes vers l’extérieur sont temporairement fermées, il est donc temps d’ouvrir nos portes intérieures.

A côté des angoisses, des peurs et des questionnements qu’il suscite, le confinement nous offre paradoxalement un temps inespéré pour un travail d’introspection, de méditation et de réflexion.

Tout particulièrement pour une jeunesse avide de mouvement et d’interactions, le confinement peut être mal vécu et peut générer de la frustration.

Cependant, l’islam nous aide à prendre du recul sur toute chose et nous enseigne la sagesse qui nous permet de rendre bénéfique chaque évènement.

Nous partageons donc avec vous quelques réflexions et inspirations afin de mettre pleinement à profit cette période pour se fixer et atteindre quelques objectifs :

Se (re)connecter à Dieu et développer sa spiritualité

La vie moderne et ses occupations ne laissent que peu de temps à des moments de réflexion, de méditation et de spiritualité.

Le confinement nous offre une denrée très rare que nos occupations quotidiennes nous volent : le temps !

Il est donc important de mettre à profit ce temps afin d’affirmer et de renforcer notre présence à Dieu.  

Pour y arriver, nos journées doivent intégrer un programme spirituel avec des rendez-vous importants :

–          Faire ses prières à l’heure et en groupe

–          Apprendre le Coran

–          Séance de Dikr afin d’évoquer et d’invoquer le Tout-Puissant.

–          Participer à des assises collectives avec sa famille ou à distance avec ses amis

–          Augmenter sa science à travers la lecture

Se (re)connecter à soi-même et à sa famille  

Le fait d’être à la maison avec les siens est une occasion en or pour retisser et renforcer nos liens avec les personnes qui nous sont chères et tout particulièrement avec nos parents.

La famille retrouve toute sa place et son rôle de refuge sécurisant et d’école bienveillante.

Profitons de cette occasion pour échanger, débattre, sourire, rire, partager, réfléchir et construire avec nos familles.

Réservons-nous des moments de complicité et de simplicité pour prendre soin des parents, des frères et des sœurs en leur offrant notre présence, notre aide et notre bienveillance.

Pour celles et ceux dont la famille est loin, les outils modernes de communication nous offrent beaucoup de possibilités pour rester en contact avec les nôtres.

Se former, apprendre et s’informer

L’école physique a laissé place à un enseignement virtuel, il est primordial de profiter avec sérieux et assiduité des dispositifs d’enseignement à distance mis en place afin de continuer à apprendre et à exceller dans son parcours scolaire.

Il convient de mettre en place une organisation rigoureuse, de se fixer des objectifs et de s’imposer un emploi du temps à respecter.

De même, une bonne hygiène de vie avec une alimentation équilibrée, un temps de sommeil suffisant et le sport sont des points qui contribuent grandement à l’apprentissage et à la réussite.

A côté de la scolarité, nous devons impérativement nous informer sur l’actualité et sur les grands enjeux de notre monde afin d’en comprendre la complexité.

Pour une information pertinente, il convient bien évidemment de choisir et de multiplier ses sources afin de développer un esprit et une réflexion critiques.

Beaucoup d’initiatives ont été menées afin de donner accès gratuitement aux livres et aux bibliothèques numériques. C’est donc le moment idéal d’apprendre, de s’évader et de voyager à travers la lecture.

Se mettre au service des autres

Notre religion nous recommande fortement la bienfaisance, l’entraide et la solidarité.

Comme ils en ont déjà l’habitude, les jeunes sont invités à intensifier leurs engagements en direction des personnes qui sont dans le besoin.

Tout en respectant les consignes sanitaires, les jeunes doivent être acteurs et moteur : 

– Initier des actions pour venir en aide aux voisins et aux personnes âgées (proposer de faire leurs courses, leur apporter de la nourriture etc.)

– Se rapprocher de sa mairie, se faire connaitre et proposer son aide si des initiatives sont organisées dans la ville

– Proposer son aide aux associations qui aident et continuent à œuvrer 

Réfléchir et préparer un monde meilleur

Les jeunes d’aujourd’hui sont les leaders de demain et il leur revient de repenser et d’imaginer le monde de demain.

La crise que l’Humanité traverse actuellement est sans précédent. Elle vient bousculer en profondeur tous les systèmes politiques, économiques et même sociologiques.

Il devient inévitable de repenser le monde et nos rapports avec la consommation, l’argent, le pouvoir et la nature.

La jeunesse sera certainement appelée à dessiner le contour d’une nouvelle société où doivent primer la justice, la dignité humaine, la solidarité et l’écologie.

Il faut donc que les jeunes (et moins jeunes) se réapproprient les enseignements de notre belle religion afin de bâtir un monde meilleur.

Pour ce faire, la vie de notre Prophète bien-aimé (paix et salut sur lui) reste la meilleure référence pour une jeunesse éveillée, consciente, active, responsable et engagée. 

2 commentaires

  1. Merci beaucoup pour ce partage, notre jeunesse est capable de mener un changement radical s’elle arrive à transformer ces réflexions à des mouvements et des actes ,si non malheureusement on ne peut pas parler des réflexions mais plutôt des hallucinations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page