Amour du Coran et humilité

0
247

Je m’appelle Abdelhadi, j’ai 38 ans, marié, père de famille, imam d’une mosquée.

Lorsque j’étais petit, tous les soirs mon père se dirigeait vers la direction de la Mecque (Al qibla), prenait son Coran et le récitait. A l’âge de 8 ans mon père est décédé et j’ai gardé cette image de lui. Cette ambition m’est venue très jeune, je ressentais le besoin de lui ressembler. Mais, mémoriser le Coran dans son intégralité n’était pas dans mes projets.

Plus tard, j’ai été marqué par les propos d’un homme de piété  par rapport à l’importance qu’il donnait à l’apprentissage du Coran. Parmi ses paroles : « C’est donc à chacun de nous d’avoir cette volonté de faire partie de ce que Dieu a choisi pour conserver et transmettre Sa parole. » Mais c’est vraiment en 2010, lorsque j’ai participé à une retraite spirituelle autour du Coran, que j’ai eu l’envie de commencer mon apprentissage. Pendant cette retraite, la visite d’un maître récitateur du Coran  m’a complètement résolu à m’engager dans l’apprentissage, il nous a parlé d’un institut du Coran qui proposait un suivi à distance.

 Après mon inscription à cet institut, j’ai eu un suivi téléphonique où je récitais et révisais une partie du Coran chaque jeudi soir. J’ai eu de la part de mon professeur de Coran, une rigueur, de la maîtrise, de la méthode mais aussi de l’humilité, de l’amour : il m’a beaucoup encouragé, accompagné et soutenu durant mon apprentissage malgré mes occupations familiales et professionnelles. A cette période étant à mon compte professionnellement, cela m’a permis de voyager et de participer à plusieurs séminaires coraniques organisés par l’institut du Coran à différents lieux. Mon apprentissage a duré 2 ans et demi.  

En commençant l’apprentissage et suite à une consultation avec mes professeurs, j’ai tout de suite commencé à enseigner ce que je connaissais du Coran ainsi que les règles de Tajwid. Ce qui m’a permis de m’appliquer et de m’engager encore plus dans mon projet d’apprentissage.  

L’apprentissage du Coran m’a apporté une certaine rigueur, car pour ne pas l’oublier, la révision est obligatoire, de ce fait je suis aussi plus proche du Coran. Dans n’importe quelle situation et quel que soit l’endroit où je me trouve, je peux le réciter. J’espère vivre cet apaisement et cette sérénité que les gens du Coran vivent et aussi vivre des moments intimes avec mon Créateur en récitant Sa parole sacrée durant la nuit et le jour. 

Les conseils que je donnerais seraient de chercher un cadre formateur, un suivi compétent et une méthode authentifiée. Mais aussi une forte résolution, du courage, un amour du Coran et beaucoup d’humilité. Afin que ce PROJET devienne réalité. « Et cela n’est point difficile pour Dieu. »

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.