Rencontre avec les converties (2016)

1
802

Deux ans après la première rencontre avec les converties, le comité de sœurs d’une petite ville du Nord de la France remet ça pour notre plus grand bonheur.

Le 10 Janvier dernier, cinq magnifiques et courageuses sœurs nous ont fais l’honneur, le plaisir et la joie de nous raconter pourquoi et comment elles embrassées l’Islam.

Dieu est Miséricordieux et grand. A une période où l’Islam ne jouit pas d’une bonne réputation, Il, exalté soit Son Nom, continue de guider encore et encore tellement de gens vers Lui.

Quel magnifique moment, nous avons vécues à travers leurs récits. Les rires, les sourires, les larmes, l’émotion étaient au rendez-vous. 120 personnes étaient présentes ce jour-là pour écouter et découvrir ces « héroïnes des temps modernes ».

Oui ! Elles ont toutes notre admiration et notre soutien car leurs parcours n’ont pas toujours été faciles et sans embûches.

13h30, la salle se remplit à vue d’œil. La veille, nous avions accueilli énormément de « non musulmans » pour les portes ouvertes et c’est avec plaisir que nous avions invitées plusieurs personnes à revenir le lendemain pour la conférence : « Rencontre avec les converties ». Quelle ne fut notre surprise de voir que beaucoup parmi eux, de confessions différentes, étaient de nouveau parmi nous pour assister à la conférence.

La prière de Dohr mit tout le monde dans une ambiance spirituelle qui sera accentuée par la psalmodie des versets du Coran d’une de nos sœurs, pour débuter notre après-midi. S’ensuivit un petit rappel rapide sur le mérite des assises de la foi et du but pour lequel cette conférence était à nouveau mise à jour. De même, il fut demandé à toutes de mettre les portables sur silencieux et d’essayer de faire le moins de bruit possible afin de ne pas déconcentrer nos « valeureuses » sœurs. Prendre la parole devant tout le monde afin de « se dévoiler » n’était pas chose facile et nous remercions de nouveau à travers cet article, toutes les participantes pour leur courage et leur générosité. Car oui, de beaux cadeaux furent offerts cet après-midi là !

La conférence eut lieu sous forme de questions réponses afin de cadrer et faciliter la parole aux participantes :

– Quel était votre rapport à la religion avant ?

– Quelle image aviez-vous de l’islam ?

– Comment en êtes-vous arrivées à la conversion ?

– Comment l’avez-vous annoncé à vos proches ?

– Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées ou que vous rencontrez encore aujourd’hui ?

– Qu’espérez-vous trouver de la part de la communauté musulmane en entrant dans cette religion ?

Les parcours plus ou moins différents étaient de belles leçons de force, de foi, de courage, d’amour et de persévérance.

Les larmes empêchaient très souvent de parler et nous étions émues en entendant le récit de nos sœurs qui avaient dû parfois faire face à l’incompréhension des parents, des amis ou de l’entourage. Les rires se faisaient entendre lorsque l’on découvrait les stratagèmes des sœurs qui devaient se cacher pour prier ou qui jeûnaient et essayaient de trouver des raisons valables à donner aux parents pour ne pas manger à l’image d’Eva qui raconte :

– «  Je me suis convertie au lycée et je tenais vraiment à jeûner. Lorsque mes parents me demandaient de manger, je disais que j’avais mal au ventre, que je n’avais pas faim… »

Mais ses parents n’étant pas dupes avaient compris. Les éclats de rire suivirent lorsqu’elle nous raconta en imitant le ton de son père comment celui-ci un jour, lui avais dit qu’il ne bougerait pas de table tant qu’elle n’aurait pas mangé son assiette.

Eva continua son histoire sur une épreuve difficile qu’elle vécut. La foi l’aide à rester debout et à continuer. Elle raconte : «  J’ai vu la mort emporter mon mari sans pouvoir empêcher ça. Je me suis convertie car je me demandais pourquoi on vit et pourquoi on meurt, aujourd’hui je peux répondre à mon fils lorsqu’il me demande où est son papa et pourquoi il est avec Dieu » ?

Elle est d’un courage exemplaire. Nous prions Dieu qu’Il lui accorde une récompense immense pour cette douloureuse épreuve.

Blandine quant à elle raconte : «  Nous parlons beaucoup des musulmans depuis tout à l’heure mais je veux que l’on parle de Dieu. Il, exalté soit Son Nom, nous aime ! Comment pourrais-je encore lui désobéir alors qu’Il m’a sauvée » ? Les sanglots dans la voix, elle nous rappela la grandeur de Dieu et Son infinie Miséricorde envers nous.

Quelle leçon de voir une personne, seulement âgée de 18 ans, vous parler de Dieu d’une façon aussi pure et sincère. Quelle remise en question !

Jessica qui raconte les larmes aux yeux en regardant sa maman qui est dans la salle, à quel point elle l’aime, une épreuve difficile les a soudées à jamais. Elle est émouvante et tellement sincère !

Jessica se posait des questions sur l’Islam et c’est à l’âge de 12 ans que d’elle même, elle alla emprunter à la bibliothèque le Coran afin de le lire en entier. C’est quelques années plus tard qu’elle se convertira.

Prendre l’initiative de lire le Coran à l’âge de 12 ans seulement fut vraiment impressionnant pour beaucoup de sœurs dans la pièce.

Elodie, quant à elle, eut du mal à parler lorsqu’elle se souvient de la fille qu’elle était avant sa conversion, et qui faisait ce que Dieu n’approuvait pas. Les larmes coulent de ses yeux lorsqu’elle raconte comme elle est heureuse maintenant et comment l’Islam l’a changée et rendue meilleure.

Puis Sandy qui parle de sa maman avec tellement d’amour : « ma mère défend toujours ses enfants et je savais qu’elle accepterait ma conversion, elle s’est convertie elle aussi, ainsi que mon frère ».

Le plus marquant dans l’histoire de Sandy, c’est que depuis toujours elle se sentait musulmane et vivait avec ses principes sans être convertie. Elle arrêta de manger de la viande de porc, elle portait toujours un bandeau sur la tête et sentait le besoin de se couvrir mais ne savait encore rien de l’Islam. Elle ne saurait dire le moment où vraiment elle s’est convertie puisque depuis son plus jeune âge, elle savait que Dieu était unique et que Mohamed était Son messager.

L’après-midi bouleversa beaucoup d’entre nous !

Comment ne pas se remettre en question après avoir entendu de tels parcours de fidèles qui aiment Dieu et qui ont dû traverser des épreuves afin de vivre leur foi ?

Comment ne pas se remettre en cause lorsque l’Islam vous ait offert par vos parents depuis votre plus jeune âge mais que vous ne prenez pas soin de ce merveilleux cadeau ?

Une remise en question, des interrogations, l’envie de prendre un nouveau départ et d’être à la hauteur furent parmi les grands bienfaits apportés dans cette rencontre. Il se dégageait un tel amour en Dieu et une ambiance de recueillement qui ne nous quitta pas pendant l’après-midi mais aussi les jours suivants.

Nous prions Dieu de raffermir nos pas sur Son chemin et de récompenser nos courageuses sœurs pour nous avoir offert un peu d’elles-mêmes, et dont le parcours a été une réelle exhortation pour chacune d’entre nous.

1 commentaire

  1. esalem.en entendant leurs recits toute une force s ajoute a notre force pour la contunuation dans le chemin de dieu islam ,car seul le final compte et je prie de dieu de le rencontrer en paix avec son acceptations des bienheureux.
    aussi j espere que le regard de dieu ne se detournera jamais d eux,et qu il les assiste dans ici bas et audela,dieu guide qui il veut et egare qui il veut et dieu aime ceux qui se rapprochent de lui.
    et nous prions dieu d etres nous musullmans clements envers les non musulmans,que la paix soit sur terre
    amin.

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.