Clémence : « Mon premier ramadan fût pour moi un moment de joie… »

Mon premier ramadan fût pour moi un moment de joie mais aussi d’appréhension car j’avais peur de ne pas être la hauteur devant Dieu. J’ai tout d’abord évolué sur ma façon de voir ce mois béni, car vu de l’extérieur, on ne se rend pas bien compte de ce que ce mois peut vous apporter comme bien être intérieur, élévation de l’âme et détachement des choses matérielles.

Avant de me convertir il y a 6 ans, je voyais ce mois comme un moment de privations sans en connaître le sens profond. J’ai été guidée au fur à mesure dans mes pensées, mes paroles et mes actes afin de progresser toujours davantage et de me rapprocher de Dieu et Son Prophète : ce fut alors comme une révélation de se rendre compte que grâce au détachement des choses matérielles et la progression spirituelle, on se sent renaître et on sort renforcé et apaisé de ce mois béni.

Durant le mois de ramadan, on devient plus humble, plus assidu, on se concentre sur ce que Dieu nous apporte en se détachant de la société qui nous entoure.

C’est aussi un mois de partage, et je n’aurai sans doute pas progressé autant sans l’entourage des sœurs, des assises, et la lecture assidue du Coran qui m’ont permis de me rendre compte des vrais valeurs à partager.
Aussi, c’est désormais avec une certaine hâte et une envie toujours plus grande de progresser dans mon cheminement vers Dieu que j’aborde désormais ce mois de ramadan.

Que Dieu vous facilite la tâche et vous guide chaque jour. Amine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page