Changer le cours de son histoire, une mission possible

1
1226

Une grande majorité des êtres humains qui vivent sur cette terre passent leur vie à l’ombre des histoires des autres. Ils vivent un quotidien qui leur est imposé sans se poser de questions. Ils observent les injustices que subissent les « autres » avec indifférence et pour les plus courageux avec indignation, se répétant sans cesse en eux-mêmes «  il n’y a rien à faire et même s’il y avait quelque chose à faire, cela ne servirait à rien ».

Face à cette marée humaine, il y a des Hommes qui « osent ».

 

Le Pr Abdessalam Yassine fait indéniablement partie de cette catégorie d’êtres humains qui écrivent l’histoire et ne la subissent pas. Il en a d’ailleurs fait le projet de sa vie. Contrairement à d’autres, ce projet il ne l’a pas porté tout seul. Il a réuni autour de lui des hommes et des femmes de tous âges, toutes nationalités et tous pays. Des croyants et des croyantes qui ont cru qu’il n’y pas de fatalité et que l’être humain quel que soit son parcours et son histoire, a en lui tous les potentiels pour se changer lui-même et opérer le changement autour de lui.

Armé d’une foi profonde en Dieu qui nous interpelle à maintes reprises dans Son Livre pour changer notre être afin qu’Il change notre environnement, le Pr Abdessalam Yassine a fait de l’éducation le pilier de son projet de changement.

S’éduquer, c’est apprendre à connaître son Créateur pour L’aimer.

S’éduquer pour apprendre à connaître le sens de son existence sur terre pour que sa vie ne soit plus vaine.

S’éduquer pour apprendre à maîtriser ses émotions et ne pas sombrer dans la détresse ou la violence face aux multiples injustices que nous vivons quotidiennement.

S’éduquer pour apprendre à aimer son prochain et voir en lui l’être créé par Dieu en attente d’une main salvatrice qui le prendra et l’aidera à redonner sens à sa vie.

S’éduquer, c’est faire l’effort de se remettre en question, c’est ne jamais être dans le confort de ceux qui vivent à l’abri de leurs certitudes.

S’éduquer, c’est forcer nos egos à sortir du pseudo-confort de l’isolement et des amis éphémères-chimères vers la fondation de relations humaines véridiques et sincères fondées sur l’amour, le vrai.

S’éduquer, c’est rompre avec le diktat de la consommation, de la quête de ce que l’on n’a pas et dont on n’a pas besoin, vers le confort du partage, du don, de l’altruisme.

S’éduquer, s’éduquer et encore s’éduquer. Le maître-mot du changement !

L’histoire ne garde en mémoire que ceux qui la façonnent, alors, il est certainement temps de profiter de cette vie si courte pour apporter notre brique à ce bel édifice qu’est l’histoire de l’Humanité et graver nos noms dans la liste des bâtisseurs.

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.