Et si on semait….

0
1540

Qui sème le vent récolte la tempête, nous dit un proverbe ! L’être humain, chaque jour qui passe, sème. Consciemment ou pas, il plante et voit fleurir ou pousser les graines qu’il a semées.

Si vous voulez bien me suivre, allons voir un peu ce qui se passe dans nos jardins. Qu’avons-nous semé récemment ? Que semons-nous au quotidien ?

Nous trouverons sûrement des jardins fleuris : des roses, des marguerites, des tulipes, des orchidées… à perte de vue, de magnifiques fleurs qui embaument l’air. Il fait bon être dans ce jardin, on y resterait des heures tellement on s’y sent bien.

Puis, il y aura ces jardins où l’on trouvera de belles fleurs mais aussi de mauvaises herbes. Les mauvaises herbes côtoient les fleurs et le jardin n’est pas aussi splendide que le premier. On voudrait bien y entrer tant les jolies fleurs sont belles mais les mauvaises herbes nous freinent.

Et enfin, ces jardins qui regorgent de mauvaises herbes, de plantes sauvages et nocives pour l’être humain. On ne peut y entrer tant le danger y est grand, l’air y est irrespirable.

Maintenant, arrêtons-nous une seconde et voyons un peu l’état de nos jardins. Où dois-je regarder exactement se demanderont certains ?

Et bien regardons simplement dans nos âmes et dans nos cœurs et regardons autour de nous dans les cœurs de ceux qui vivent à nos côtés ou dans le cœur des personnes que nous côtoyons.

C’est ce que nous semons au quotidien que nous retrouverons en nous. Qu’on le veuille ou pas, tout est à jamais marqué, gravé, tracé. Tout nous revient. On récolte ce que l’on sème, souvenez-vous.

Auprès de Dieu, Clément et Miséricordieux, nous trouverons aussi nos jardins, fleuris ou pas. Mal entretenus et pleins de mauvaises herbes ou pas….

Chaque plante semée se retrouve aussi dans l’âme et le cœur de ceux qui nous ont croisés. Quelques minutes suffisent pour semer une graine dans le cœur d’une personne.

Il y a une chose que tout le monde peut semer et qui donne des fleurs exceptionnelles. Des fleurs qui réjouissent, font plaisir et peuvent même sauver, guérir, rendre heureux…  Oui, tout cela, croyez-moi.

Il faut semer longtemps me direz-vous ? Il faut beaucoup d’efforts pour y arriver ? Il faut débourser de l’argent pour cela ?

Eh bien non ! Figurez-vous que tout cela est gratuit. Sans efforts et les résultats sont immédiats. A la portée de tous et cela chaque jour. Aussi, la récompense Divine est grande pour celui qui les sème.

Ces fleurs ne sont autres que l’Amour. Un amour venant du cœur, désintéressé et vrai. Nul besoin de formation pour cela, nul besoin d’aller sur les bancs de grandes universités pour apprendre à aimer.

Dieu a donné cette faculté à chacun d’entre nous.

En semant de bonnes choses, on récolte un cœur bon et c’est avec ce cœur bon que l’on sèmera davantage de belles fleurs.

Semer l’amour est une chose formidable. Par des gestes simples, des cadeaux, une écoute attentive, une difficulté que l’on aide à dépasser, une épreuve que l’on rend moins difficile, un bon conseil, un sourire….

Et afin qu’il soit désintéressé, vrai et récompensé par Dieu, rien de mieux que de prendre le chemin de l’amour en Dieu. N’aimer son frère ou sa sœur que parce qu’il ou elle est une créature de Dieu.

Aimer pour les autres ce que nous aimons pour nous mêmes. Dieu est Amour, Il est le Tout-Aimant. « Aimer », le dire et le montrer nous rapprocheront inéluctablement de Son Amour. Tel que l’illustre le hadith qoudsi où Dieu, exalté soit Son nom, dit : « Mon amour est garanti à ceux qui s’aiment en Moi. Mon amour est garanti à ceux qui se rendent visite pour Moi. Mon amour est garanti pour ceux qui s’entraident pour Moi. Mon amour est garanti pour ceux qui deviennent amis par amour pour Moi »[1]

Apprenons donc à aimer. Soyons des jardiniers du bonheur. Des fleuristes de l’amour. Des médecins du cœur. Apprenons à aimer mais apprenons aussi à le dire.

Oui ! C’est important de le montrer mais il faudra aussi le dire. Savez-vous que l’on peut guérir les maux avec des mots. Alors parlons. Sincèrement, avec tout notre cœur apprenons à dire « je t’aime » tel que nous l’enseigne notre Prophète bien-aimé, paix et salut de Dieu sur lui : « Si l’un de vous aime son frère, qu’il lui dise ouvertement qu’il l’aime »[2]

Si le Messager nous enjoint de le dire c’est que cela est un bien pour nous mais aussi pour celui qui l’entend.

Combien de parents n’ont jamais entendu leurs enfants leur dire je t’aime ? Combien d’enfants n’ont jamais entendu leurs parents leur dire je t’aime. Combien de couples ne se disent pas assez, voire jamais, ces mots si importants pour consolider leurs couples ? Combien de malheureux de l’amour avons-nous croisés ? Combien de personnes se porteraient mieux si ces mots avaient été prononcés ?

Alors, allons-y et sans plus hésiter « aimons ». Aimons les personnes qui nous sont chères mais aussi celles qui nous blessent et nous ont fait du mal. Pardonnons et aimons afin de gagner Son Amour.

 


[1] Hadith rapporté par Ahmad et At-Tabarânî

[2] Hadith rapporté par Boukhari, chapitre sur l’éducation

1 commentaire

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.