Face aux épreuves

0
2977

Depuis un certain nombre d’années, nous sommes témoins d’une islamophobie ambiante, nourrie par la propagande médiatique, par la sournoiserie de certains responsables politiques, pour qui la réussite de leur carrière passe au premier plan, au risque de voir grandir la haine et la violence, au risque de voir une communauté toute entière prise pour cible et devenir le bouc-émissaire de ce pays.

Les épreuves se multiplient, les défis se font de plus en plus présents, mais, devrait-il en être autrement ? Il est de la tradition de Dieu que d’éprouver les serviteurs qui aspirent à Sa familiarité ; Il nous interpelle au sujet de cette réalité dans de nombreux versets. Dieu nous dit : «Espérez-vous accéder au Paradis sans avoir été éprouvés comme l’ont été ceux qui vous ont précédés? Ils ont connu des malheurs et des calamités ; ils ont été secoués par l’adversité au point que leur prophète et ceux qui le suivaient en vinrent à se demander : «À quand donc le secours du Seigneur?» Certes, le secours de Dieu est toujours proche ! »[1]. « Pensiez-vous entrer au Paradis sans que Dieu ait jamais mis à l’épreuve la sincérité et l’endurance de ceux d’entre vous qui ont lutté pour Lui ?»[2]. Il dit aussi : « Les hommes s’imaginent-ils qu’on les laissera dire : «Nous croyons» sans les mettre à l’épreuve ? Nous avons déjà mis à l’épreuve ceux qui les ont précédés. Dieu connaît parfaitement ceux qui disent la vérité et ceux qui ne font que mentir»[3].

Les épreuves font partie d’un processus d’éducation visant à purifier le cœur à l’échelle individuelle, notre prophète, paix et salut sur lui, nous dit dans : « Le serviteur ne cessera d’être éprouvé jusqu’à ce qu’il marche sur terre sans plus aucun péché »[4]. A l’échelle collective, l’épreuve sert le même processus, à savoir purifier le rang des croyants, Dieu ne dit-il pas? : «Certes Dieu ne change pas l’état d’un peuple jusqu’à ce que ceux qui le composent changent en leur for intérieur», l’épreuve a pour but, aussi, de tester la foi de chacun d’entre nous et de permettre de connaître nos faiblesses et nos lacunes. C’est avec les épreuves que nous serons en mesure de savoir si nous sommes prêts à l’effort et la lutte dans le sentier de Dieu. Les compagnons qui ont été éduqués par le plus noble des éducateurs, paix et salut sur lui, lorsqu’on leur annonçait les épreuves ils se retournaient spontanément vers Le seul à pouvoir leur venir en aide, à savoir Dieu. Quand on les a informés que Qoraysh préparait une offensive importante dans le but d’achever l’islam, ils répondirent à ceux qui les mettaient en garde : «Dieu nous suffit et Il est le meilleur garant».

Cette réalité était la leur, quelle est la nôtre ? Quels sont les outils qui nous permettraient d’approcher cet état d’esprit individuel et collectif ? La réponse à cette question se trouve dans le texte coranique, comme à toutes les grandes questions qu’on se pose d’ailleurs, Dieu nous dit : «Nous n’avons rien omis dans Le Livre, ensuite vers leur Seigneur sera leur retour», encore faudrait-il revenir au Coran, car trop souvent nous cherchons nos réponses ailleurs; ce Livre contient toutes les orientations à la réussite de l’Homme dans ce bas monde et la vie dernière, Dieu nous le confirme quand Il dit : « Nous avons fait du Coran une œuvre facile à comprendre pour qu’il serve de rappel. Seulement, est-il quelqu’un pour méditer ce rappel? »[5]

La réponse se trouve dans sourate « le butin », à travers quelques versets, Dieu met en évidence les causes de la réussite, mais aussi de la défaite des croyants face à l’agression adverse, Il nous interpelle en disant : «Ô vous qui croyez ! Lorsque vous rencontrez une faction alors tenez bon et évoquez Dieu abondamment pour espérer récolter le succès. Obéissez à Dieu et à Son Prophète ! Ne vous livrez pas entre vous à des disputes qui entameraient votre union et compromettraient vos chances de succès ! Soyez patients ! Dieu est avec ceux qui font preuve de patience.». Quelques versets après Il nous dit : «N’est-ce pas Lui qui t’a déjà prêté Son assistance, ainsi que celle des croyants, dont Il a uni les cœurs que toi, tu n’aurais jamais pu unir, même si tu avais dépensé tous les trésors de la Terre? Seul Dieu a réalisé cette union, car Il est Puissant et Sage. Prophète ! Qu’il te suffise d’avoir avec toi Dieu, ainsi que les croyants qui te suivent !»

En analysant et en méditant ces quelques versets, il apparaîtra au croyant que la réussite dans les épreuves dépend de plusieurs principes fondamentaux :

– Le fait de faire preuve de fermeté dans notre foi, il ne nous appartient pas de troquer notre religion dans un esprit de complaisance, mais affirmer sûrement et sereinement notre appartenance religieuse, notre éthique, ce qui fait de nous ce que nous sommes.

– La présence à Dieu doit être la source et l’énergie face aux épreuves, comment puis-je espérer le secours divin dans les épreuves alors que je vis dans l’insouciance. Le rappel est la source de tout succès car celui qui est présent à Dieu possède le meilleur allié, à savoir Dieu Lui-même; Il nous dit : « Si Dieu vous accorde Son assistance personne alors ne peut vous vaincre mais s’Il vous abandonne alors, qui viendra vous secourir après Lui, et c’est en Dieu que les croyants placent leur confiance ».

– La réussite réside aussi dans l’obéissance à Dieu et son prophète, paix et salut sur lui , les difficultés que nous ressentons sont peut-être la conséquence de nos péchés, de nos manquements à nos devoirs religieux, Dieu nous dit : « Et si un malheur vous atteint, ceci est le fruit de ce qu’ont devancé vos propres mains », mais peut-être aussi parce que nous construisons nos projets loin des sagesses divines et prophétiques, loin de la méthode prophétique qu’il nous a été laissée en héritage. Revenir à cet héritage nous permettra de mieux cerner nos priorités.

– Un élément fondamental de notre succès est sans aucun doute la fraternité et la bonne entente, malheureusement c’est ce qui nous fait grandement défaut aujourd’hui : certains musulmans passent la plupart de leur temps à se disputer, à dénigrer leurs frères, et pire, à les excommunier, alors qu’ils ne dénoncent que peu, voire jamais ceux qui sont les principaux responsables du mal-être de l’Homme. Nos adversaires sont conscients que notre force réside dans notre foi et dans notre bonne entente, aussi ils s’attellent à introduire dans nos consciences ce qui pourrait nous éloigner de Dieu, mais ils sèment aussi la division et l’animosité entre les croyants, sachant pertinemment que cela nous conduira à notre perte.

Dernier élément de réussite face aux agressions et tentations, « As-sabr », notion que l’on ne peut réduire au fait de patienter; as-sabr symbolise à la fois la patience, la persévérance et l’endurance. Aussi, il faudra faire preuve de sabr contre notre égo, dans l’obéissance à Dieu et dans Son rappel, mais aussi faire preuve de sabr avec les croyants car chacun voudrait voir son opinion prévaloir, chacun pense détenir une vision juste mais en vérité, c’est l’opinion qui résultera de la consultation qui doit prévaloir même si celle-ci va à l’encontre de ce que l’on pensait; et on devra défendre cette opinion une fois les décisions prises car cela fait partie aussi du sabr. Enfin sabr se manifestera face aux agresseurs sans relâche jusqu’à ce que Dieu apporte Son assistance : « Et n’est-ce pas que le secours de Dieu est proche ! »

Que Dieu raffermisse nos pas, fasse que nous soyons parmi ceux qui l’évoquent sans cesse, qu’Il lie nos coeurs en Son Nom et nous permette d’être parmi les véridiques endurants, amine !!!


[1] Coran : La Vache, v215

[2] Coran : Al-Imran, v143

[3] Coran : l’araignée, v2 et 3

[4] Hadith rapporté par Tirmidhi et Ibn Majah

[5] Coran : la lune, v 32

 

1 commentaire

  1. MashaALLAH, très beau texte, et tellement vrai ! Plein de bon sens. A méditer, à partager, à se remémorer lorsque l’on est enclin à se plaindre des difficultés de vivre notre Islam en France… Bonne continuation inshaALLAH

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.