Pardonner, c’est se libérer

20
11089

Le mois béni du Ramadan, qui nous ouvre une fois de plus les portes afin de nous purifier, de nous ressourcer, de nous rapprocher de Dieu, est enfin là.

Un mois qui se prépare des semaines à l’avance, voire même des mois. En effet, ce que nous récolterons durant le mois béni de Ramadan n’est autre que le travail que nous aurons fourni bien avant. Tel un jardin dans lequel nous sèmerions des graines et que nous récolterons.

Nous ne pouvons, je pense espérer récolter des fruits si nos cœurs ne sont pas nettoyés de toute rancune ou rancœur. Il n’est pas toujours évident de pardonner surtout lorsque nous avons été très blessés. Il n’est pas toujours facile d’écraser son égo et sa fierté, mais pourquoi accepter de porter dans son cœur des sentiments négatifs envers les autres ? Sentiments qui en réalité nous font du mal à nous-mêmes avant d’en faire aux autres. Si nous pardonnons, nous le faisons pour nous-mêmes et c’est nous qui en seront récompensés et heureux le jour du jugement dernier lorsque nous rencontrerons notre Seigneur, avec nous l’espérons, un cœur sain.

Dieu dans le Coran n’a de cesse de nous rappeler le bon comportement que nous devons adopter les uns envers les autres. Dans plusieurs versets, Il nous enjoint de pardonner : «Pardonne de la belle manière». (1) «Qu’ils pardonnent et qu’ils tournent la page! N’aimez-vous point vous-mêmes que Dieu vous absolve ?». (2) «Ceux qui pardonnent aux gens, et Dieu aime les gens de bien». (3) «Celui qui se montre patient et pardonne, c’est certainement là une marque de caractère». (4)

Le mois béni du Ramadan est une opportunité qu’il ne faut pas laisser passer. Nous devons essayer de réparer les relations gâchées, les relations rompues qu’elles soient familiales ou pas.

Pardonner est un acte du cœur qui demande une grande modestie et une force de caractère. Ce n’est pas être faible que de tourner la page, mais bien au contraire c’est être conscient de son devenir après la mort et être conscient que le lourd fardeau de la rancune et de la rancœur ne fait que nous éloigner de notre Seigneur, exalté soit Son Nom.

Nous avons dans l’exemple du Prophète, paix et salut sur lui, un modèle de clémence et de pardon. Le Prophète, paix et salut sur lui, a été persécuté, humilié, chassé de chez lui et pourtant lorsqu’il revient victorieux à la Mecque après tant d’années difficiles, il accorde son pardon et fait preuve d’une grande miséricorde envers les personnes qui l’avaient jadis chassé.

Nous espérons tous que Dieu nous pardonne nos péchés, nos erreurs et nos manquements. Nous voulons tous que Dieu fasse preuve de clémence et de miséricorde envers nous alors comment ne pas faire preuve nous aussi de tous ces sentiments nobles ?

Il y a sûrement des tas de façons pour atteindre cette pureté du cœur qui nous amène à ne garder en nous ni rancœur, ni rancune, ni haine envers qui que ce soit. Parmi ces façons, il y a certainement le fait de nous souvenir que la personne en face n’est finalement qu’un être humain sujet à la faiblesse et à l’erreur. Se souvenir de tout le bien qu’elle a pu nous procurer, se souvenir de toutes ses qualités, se rappeler tous les bons moments passés et puis… se dire que finalement je suis aussi une personne qui peut un jour se tromper, blesser l’autre et faire des erreurs.

Faire des invocations pour sa sœur ou son frère qui nous a fait du mal est un excellent remède pour apaiser le cœur. A travers ce lien fort de l’invocation pour autrui, surtout si cet autre nous a blessés, nous pouvons aspirer à recréer une relation saine. Peut-être et sûrement différente de celle qu’elle était auparavant, mais en tout cas dénuée de sentiments lourds et négatifs qui nous empêchent d’avancer vers Dieu.

Ne pas pardonner à l’autre, c’est s’empêcher d’avancer vers Dieu sereinement.

Alors, n’oublions pas qu’en pardonnant le mal qui nous a été fait, nous ne faisons que nous délivrer d’un lourd fardeau.

 

(1) Chapitre 15 – verset 85

(2) Chapitre 24 – verset 22

(3) Chapitre 3 – verset 134

(4) Chapitre 42 – verset 43

 

 

 

20 Commentaires

  1. Pardonner c est un bien grand mot. Il est évident que je souffre de cette haine et de cette rancoeur. Mon père a été incestueux me faisait partager son alcool et ma mère l’a accepté comment leur pardonner tout le mal que mes parents ont fait. Il m on laisse pour compte et ils se prétendent bon musulman

    • Bonjour
      Je suis touché par ton histoire,je compatis,tu as du avoir des moments difficiles.

      Je pense en fait que tu as déjà pardonné car tu n’es pas du tout dans la vengeance .tu es juste dans l’acceptation,avec haine et rancœur,qui sûrement doivent noircir ton quotidien.
      Et que maintenant il y a plus qu’à réparer ton âme,avec l’aide de Dieu,et en faisant grandir ta compassion,en essayant de comprendre leurs souffrances passés.
      Demande à Dieu qu’il enlève cette colère de toi,afin d’avoir la sérénité,et de pouvoir accepter.
      Je penses que cette épreuve lourde ,est un moyen pour toi de t’élever.
      La récompense seras à la hauteur des épreuve que nous avons,si nous les acceptons.
      Que dieu nous bénisse et nous guide, et qu’il guérissent ton père de ses mécanismes qu’il lui pourrit la Vie,car aussi il doit en souffrir.

      Je comprends ta douleurs.

      Je te souhaite beaucoup beaucoup de belle choses 😄.
      Tu es très humble dans ta façon de faire.

      Salem

    • Salam aleikoum, ton témoignage est poignant et émouvant. Que Dieu te soutienne, je ferai des invocations pour toi. Rapproche toi d’Allah, Il répare toute les injustices, Il compense toutes les injustices

  2. Cherkaoui votre message est bouleversant… Je ne peux imaginer votre souffrance. Priez pour eux, priez pour vous. Je prie avec vous.

    Puissiez-vous trouver la force de pardonner, d’avancer et d’être serein.

  3. Salam frères et soeurs! Comment puis-je pardonner alors que mes parents se sont basés sur du faux pour refuser mon union avec une fille. Cela me bouleverse jusqu’à présent or mes 2 parents sont allés à la mecque mais sincèrement avec cette histoire, je me permet de douter de leur bonne foi à l’islam. N’est ce pas un bonheur pour des parents de voir leur fils musulman se marier à une musulmane? Depuis bientôt un an, je ne suis plus moi même!!

  4. J’ai du me séparer de mon mari arriver au Di vorce j’ai fait témoigner ma mère et ma sœur et mon beau frère contre lui par la colère. qui était extrêmement liés à mon mari depuis nous sommes revenus mais il ne veut pas leur pardonner jusqu’à maintenant depuis un an que nous nous sommes reconcilies.
    Sa famille vient chez nous mais pas la mienne j’en souffre énormément.
    Est-ce ça le vrai musulman ?
    Personnellement j’ai toujours pardonne a tout le monde même aux gens qui m’ont fait du mal.
    Je suis désespérée et j’en suis arrivée a un point où ma santé a pris un grand coup crises d’angoisse graves ne plus manger ne plus respirer.
    Aidez moi avec une solution s’il-vous-plaît
    Que dieu vous aide et vous protège inchallah

  5. Salam aleykoum

    La communauté connait un grand nombre de cas de séparations, divorces, refus des parents d’accepter l’union de leurs fils/filles avec la personne avec qui ils aimeraient liés leurs vies.

    Les invocations sont une clés pour bien grand nombres de problèmes. Durant ce mois béni de Ramadan dans l’obscurité de la nuit, faites-Lui savoir vos souffrances, douleurs et difficultés. Dieu est là, Il entend et Il voit. Il éprouve ceux qu’Il aime Alhamdollilah.

    Vous pouvez aussi prendre rendez-vous avec des professionnels qui pourront vous aider, conseiller conjugaux, thérapeutes…

    Que Dieu le très-haut en ce mois béni de ramadan nous accorde à tous de pardonner et d’avoir un coeur serein et apaisé.

    Amine

  6. Salam alaycoum. Le pardon est un acte de courage et de libération. Mais aussi defois il devient un peu dur de pardonner à des personnes qui t’on fait subir une injustice gratuitement. Mais quand on pense à notre bien aimé Prophète (saw ) ce qu’Il a pu en durer et malgré ça Il pardonne . On se dit on est rien devant cet homme noble Que Allah(Le très haut ) à choisis parmi les hommes. C’est aussi un manque de foi dans nos coeurs. Que Allah nous facilite inchallah à pardonner et aussi que Lui-même nous pardonne inchallah.

    • Tu peux pardonner et faire le tri. Tu peux pardonner et prendre tes distances. Tu peux t’éloigner et te protéger, c’est un devoir de se protéger en islam. Le pardon ne veut pas dire partir en vacance avec celui qui t’a fait du mal, tu dois te protéger. Le prophète pbsl a pardonne a celui qui a tué son oncle Hamza (ra) mais il lui a dit: « que je ne peux plus te voir ». Je ne suis pas en train de saboter le pardon ou les liens de misericorde, ce que je vise c’est les abus. Le prophète pbsl a dit que le musulman ne se fait pas avoir 2 fois par le même trou (piquer par le meme serpent). Pardonner à quelqun qui non seulement ne reconnaît pas son tord, qui ne s’ameliore pas , et qui continue son mal, c pas du pardon c’est de la stupidité. Le premier devoir d’un musulman quand on l’opprime ou lorsquon lui fait du mal c’est de se protéger et non pas de pardonner. Tu dois te protéger, protéger ton couple ton foyer tes enfants et non pas de reproduire les shemas toxiques de tes boureaux: fussent ils tes propres parents. Allah est le plus savant

  7. Monsieur ou madame Cherkaoui.
    Paix et apaisement à vous.
    Tout d’abord: faîtes vous aider.
    Les traumatismes que vous avez subi laissent des traces, conscientes et inconscientes, qui empoisonnent votre vie.
    Vous avez déjà subi assez comme ça, ne perdez pas d’avantage votre temps, votre énergie et votre « bien être », votre vie vous attend…
    Pour ce qui concerne vos parents:
    Si vous ambitionnez réellement de réussir à les pardonner (c’est pas évident), il faut peut-être essayer de comprendre dans un premier temps comment ce qui a pu se passer a t-il pu arriver.
    Dans un premier temps, séparer les acteurs.
    D’après ce que vous dîtes, bien qu’ils aient tout deux jouer un rôle dans cette affaire, ce dernier n’était pas le même:
    Papa accomplissait ses ignominies quand Maman fermait la bouche et peut-être même les yeux.
    Qu’est ce qui a pu poussé chacun d’eux à adopter l’attitude qu’ils ont eu ?
    Pour Papa: quel terrain psychologique la substance psychoactive (ici l’alcool) a t-elle pu rencontrer pour que cette rencontre puisse produire de tels effets?
    Investiguez le passé de Papa et questionnez ses proches si c’est possible.
    Pour Maman: pourquoi a t-elle garder le silence ?
    De quoi avait elle peur ?
    A t – elle, elle aussi, subi la même chose par le passé y compris par d’autres personnes ? Investiguez, questionnez.
    « Le bon Islam » affiché ici aux yeux de certains est à laisser de côté.
    En effet, il n’est qu’alibi de façade brandi ici et là pour satisfaire les apparences sociales. Par conséquent, il n’a que peu de valeur ici et ne joue aucun rôle particulier. Dieu Sait Mieux.
    Pour aller plus loin: une fois que vous en saurez un peu plus sur vos deux parents, essayez, à la lumière de vos découvertes, de séparer les actes de leurs auteurs.
    Essayez vraiment de comprendre ce qui a pu se passer, ça aide à pardonner.
    Si vous y arrivez, essayez, après ce travail de déconstruction relationnel, de reconstruire un lien nouveau (si c’est encore possible).
    Dans tout ce que vous entreprendrez, demandez toujours l’Aide de Dieu, Lui Seul peut vous aider.
    Armez vous de courage et de persévérance.
    Le travail des coeurs est le plus dur qui soit.
    Courage frère, courage soeur.
    Que Dieu t’Aide et te Recompense de ta sincérité et de ta bienveillance !
    Paix, apaisement et mieux-être pour ici et pour plus tard.

  8. Pour ma grande sœur Khadija:
    Paix à vous tout d’abord.
    Le pardon entre êtres humains est un objectif ambitieux qui invite au mieux être mutuel et qui permet le dépassement de préjudices subis.
    Merci pour votre invitation.
    Que Dieu Agrée !

  9. Paix à vous cher M. Hussein.
    Chacun a sa religiosité propre et personnellement, je m’abstiens d’interroger celle d’autrui parce qu’à la finale, c’est uniquement sur la mienne que je serais interrogé.
    Dieu Sait Mieux.
    Il existe des précédents à votre récit.
    En effet, des personnes se sont vus refusés leur droit au mariage le plus légitime qui soit au regard de La Loi pour des motifs qui, eux, ne l’ étaient pas.
    La personne à qui je pense a consulté un jurisconsulte qui lui a autorisé le mariage au vu du motif infondé Légalement parlant par les parents.
    Aujourd’hui, à ma connaissance, le couple est marié depuis des années, a eu des enfants et les parents, au départ pourtant opposés malgré une certaine piété, sont finalement revenus sur leurs a priori quelques années plus tard pour le bonheur de tous.
    Rien n’est plat, les épreuves ne manquent pas et au vu de grands malentendus qui demeurent dans notre communauté, nécessité est de se rapprocher au plus près possible de ce que La Loi dit, La Loi Divine j’entends, non pas la loi de la tribu, la loi du clan, la loi de la cupidité, la loi de l’Ignorance etc, etc, etc…
    Dieu Sait Mieux et Dieu Voit.
    Que Dieu vous Aide !

  10. Peut on invoquer Dieu pour des personnes qui n’ont pas encore eu la chance de connaître Le Message ?
    Mon coeur me dit oui mais j’ai tellement lu et entendu de choses négatives à ce sujet.
    Pouvez-vous m’éclairer svp ?
    Et avec des références svp ?
    J’en ai besoin.
    Merci par avance si vous daignez me répondre.

  11. Si ces personnes n’ont pas besoin d’invocations favorables et bénéfiques, qui en a plus besoin qu’elles ?
    Qu’y a t-il de meilleur pour le Fils d’Adam, Paix et Salut à Adam, que d’accéder au Message Divin, Miséricorde Divine, qui lui est destiné?
    Dieu Sait Mieux
    Merci de me répondre svp et avec sources fiables svp.
    C’est important.

  12. Désolé aussi pour certains qui pourraient se trouver déroutés et troublés par ma question qui invite à sortir du chemin linéaire tout tracé.
    Ça peut perturber, j’en suis conscient, mais ce n’est pas ici l’objectif que je poursuis et je demande pardon par avance aux personnes qui pourraient en être affectées.
    Les Compagnons, que Dieu les Agrée, du Prophète, Paix et Salut à Lui, ne bénéficiaient pas non plus d’un héritage et d’une vision linéariste toute tracée.
    En revanche, Ils, que Dieu les Agrée, bénéficiaient de la présence du Prophète, Paix et Salut à Lui et de la Descente Régulière de La Révélation sur Lui.
    Leurs propres parents, l’éducation qu’ils leur transmettaient, ne provenaient pas de l’Islam mais de l’Ignorance parfois très violente.
    A notre époque, ici, certains, beaucoup même, souffrent encore de cette même Ignorance du Message Divin, qui prend certainement d’autres formes que celles constatée lors de la période prophétique, Paix et Salut à Lui.
    Aussi paradoxal que cela puisse paraître, beaucoup en ont même très peur voire en sont totalement terrorisés pour ne pas dire pétrifiés et cette peur leur fait même perdre parfois tout discernement habituel.
    Comment nous comporter au plus juste vis-à-vis de ces victimes ?
    Comment les libérer ?
    Comment les soulager ?
    Comment les aider ?
    Qu’exige de nous notre Devoir-être vis à vis d’eux ?
    Madame Khadija, quel beau prénom ! (remerciez vos parents et priez pour eux, ils ont vraiment l’air de bien le mériter, Dieu Sait Mieux évidemment), à l’esprit large, à l’esprit doux, généreux et miséricordieux et au coeur illuminé (Dieu Sait Mieux évidemment comme pour toute « chose »), que Dieu vous Agrée, aidez moi svp.
    Répondez moi svp.
    J’ai besoin de vos lumières et peut-être de celles aussi d’autres personnes « comme vous ».
    Que Dieu vous Aide.
    Aidez-moi svp.

  13. Salam mon frère

    Je n’ai pas de réponses à la question pour le moment. Je vais tenter de faire quelques recherches, de me renseigner autour de moi et je vous répondrai insha Allah.

    La seule chose il me semble que j’avais lu à ce sujet était la demande de pardon pour des personnes défuntes mais qui ne sont pas croyantes et soumises. Il me semble qu’il n’est pas permis d’invoquer pour elles.

    Est-ce que votre question porte sur des personnes encore en vie ?

  14. Voilà mon père nous a battus ma mère paix à son âme et mes frères et moi même. Il a laisser ma mère mourir seule . Ne m as jamais tendu la main alors que j étais ado et à ce jour 20 ans après je reçois un appel ou il me dit qu’il va mourir ds quelques jours et je lui demande pourquoi il nous a fait ca qu,il fasse sa rédemption car pour moi c’est impardonnable et il me réponds tu as raison n en parlons plus…. voilà je reste mal encore dois je lui pardonner ? Ou cela sera entre lui et dieu . Merci de me faire un retour Svp .

  15. Le pardon est une question de cœur et sûrement une grande force morale. Votre père a fait des choses graves mais comment a-t-il été élevé ? Pourquoi était-il violent ? Quelles épreuves, douleurs et difficultés a-t-il vécu ? Peut-être qu’en comprenant cela, il sera plus facile d’ « excuser ».

    Vous êtes la seule personne qui pouvait prendre cette décision mais si votre père vous dit qu’il est mourant, ne regretterez-vous pas de le laisser passer partir sans discuter avec lui et essayer de comprendre pour avancer vers «  le pardon » ?

    Vous avez peut-être déjà la réponse en vous, interroger votre cœur, c’est souvent là que réside la réponse 😉

  16. Paix à vous cher Frère.
    Le différent qu’il existe entre vous et un tiers relève de votre volonté de pardonner ou pas.
    En revanche, celui qui existe entre deux autres personnes entre elles relève des parties concernées.
    Dieu Sait Mieux.
    Lorsque l’on fait l’objet d’une injustice, quelle qu’en soit la taille, il nous est accordé de d’exiger réparation.
    C’est un droit que Dieu nous Accorde.
    Dieu Sait Mieux.
    En revanche, Dieu nous Informe que si nous parvenons à surmonter notre rancune, aussi légitime que celle-ci puisse être, cela nous est encore plus profitable.
    Dieu Sait Mieux Évidemment.
    Le Prophète, Paix et Salut à Lui, ne souhaitait pas l’Enfer même à son pire ennemi.
    Dieu Sait Mieux.
    Malgré toutes les horreurs subies, peut-on le souhaiter à celui qui reste néanmoins son Papa ?
    Vous seul pouvez répondre à cette question.
    Dieu Sait Mieux Évidemment.
    Courage !

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.