Vivre Ramadan à deux

0
959

« Et parmi Ses signes, Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent »[1].

Le Ramadan est un moment unique dans l’année, un moment béni dans nos vies. Si l’on se surpasse à ce moment-là au niveau de notre adoration et de notre comportement, il y a sûrement une personne qui mérite bien que l’on donne le meilleur de nous-mêmes durant ce mois béni, cette personne n’est autre que notre conjoint (e) !

Oui ! Le mois du Ramadan est un moment de retour à l’essentiel, d’adoration, de sacrifices, de remise en question.

Ne serait-il pas intéressant durant ces jours pleins de Miséricorde d’en faire preuve envers celui (celle) qui partage notre vie ?

Ne serait-il pas essentiel durant ces jours pleins de Pardon, de se pardonner mutuellement et d’oublier les différends, les querelles, les mauvais moments et remettre les compteurs à 0 ?

Ne serait-il pas important durant ces jours où les âmes sont épargnées de l’enfer de se conseiller à l’endurance, la piété, la crainte révérencielle de Dieu en marchant à deux, mains dans la main, vers Lui exalté soit Son Nom?

Vivre le Ramadan avec les autres en oubliant notre foyer est une erreur.Il se vit avec nos enfants, mais d’abord et avant tout en couple car comment peut-on donner le meilleur à nos petits bouts s’ils ne nous voient pas à deux dans l’adoration. Comment peut-on rayonner sur eux quand notre couple n’en est pas un ?

Les prières de la nuit ensemble, la lecture du Coran, l’évocation de Dieu, la rupture du jeûne à deux durant le mois béni de Ramadan devraient être vécues dans chaque couple musulman. Mais oui, il est plus facile de l’écrire que de le faire. Plus facile à dire, qu’à appliquer. Mais cela n’est pas impossible !

Si nous aimons notre conjoint (e) pour Dieu et dans l’amour de Dieu, alors soyons pour lui (elle) une porte de bien. Posons ensemble un programme et si il est difficile de le suivre car les horaires de travail ne le permettent pas alors soyons au moins pour l’autre : un rappel.

Comment peut-on aimer une personne sur cette terre et ne pas se soucier de son devenir après la mort ? Ceci n’est pas de l’amour. Aimer, c’est vouloir pour l’autre qu’il atteigne les hauts degrés du Paradis et le mois de Ramadan est un tremplin pour toucher les cieux et s’approcher de Dieu.

Les jours bénis du Ramadan pourraient, cette année, être vécus par chaque couple comme un moment de rapprochement, d’intimité des âmes, de remise en question et de douceur. A nous de le vouloir.

Faîtes pour l’autre ce qu’il aime, essayez de ne pas le mettre en colère ni le contrarier durant ce mois.

Mesdames, faites plaisir à votre époux en lui préparant ce qu’il aime durant la rupture du jeûne. N’oubliez pas de prendre soin de vous et de vous embellir pour lui.

C’est le mois du Coran, de la spiritualité et de l’abstinence en journée…. Ne le laissez pas se détourner de vous en soirée par un comportement désagréable ou une apparence négligée.

Messieurs, n’imposez pas à vos épouses de passer des heures en cuisine. Elles ont aussi une part dans ce mois et les fatiguer en leur demandant des tas de mets, ne les aidera pas à accomplir leurs obligations religieuses.

Pensez à leur devenir après la mort, en leur rappelant le Coran, la prière et l’évocation de Dieu. Demandez-leur de vous accompagner aux Tarawihs, aidez-les dans les tâches ménagères et soyez doux et aimant envers elles.

Si notre couple ne nous permet pas de nous rapprocher de Dieu à deux en se conseillant mutuellement et en se rappelant la vie dernière alors avons-nous réellement compris pourquoi nous nous sommes engagés ? Si le Ramadan n’a pas rendu le couple plus amoureux l’un de l’autre, plus proche, plus soudé, alors peut-être sommes-nous passés à côté de quelque chose !

 



[1] Coran : Sourate Ar-Roûm, verset 21

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.