Quels sont les bienfaits du jeûne sur le corps et l’esprit ?

Le jeûne du mois de Ramadan est l’un des piliers de l’Islam, observé par des millions de musulmans à travers le monde. D’autres religions recommandent le jeûne en tant que pratique cultuelle. Dieu, Exalté Soit-Il, a dit : « Ô les croyants ! On vous a prescrit le jeûne (aṣ-Ṣiyām) comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété. » (1).

Quels bienfaits renferme cette recommandation divine ? Quels bénéfices pour le corps et l’esprit du jeûneur ?

Le jeûne en Islam consiste à s’abstenir de manger, de boire et d’avoir des rapports sexuels de l’aube au coucher du soleil et ce, avec l’intention d’accomplir le jeûne pour Dieu, Exalté Soit-Il. Le jeûne du mois de Ramadan a été prescrit à la communauté du Prophète Mohammed, paix et Bénédiction de Dieu sur lui, en l’an 2 de l’Hégire, à tout musulman responsable (pubère et doué de raison) et en capacité de jeûner. Le jeûne est un bienfait de Dieu et il renferme de nombreux mérites pour le corps et l’esprit, en particulier le jeûne du mois de Ramadan.

Bienfaits du jeûne sur l’esprit

Le jeûne est en effet un acte d’adoration profitable pour l’esprit du jeûneur (2)

1 – Le jeûne est une source principale de piété : Dieu a prescrit aux croyants le jeûne afin qu’ils atteignent la piété comme indiqué dans le verset cité en début de cet article. La piété consiste en un éveil spirituel permettant de rester sur le droit chemin, le chemin qui mène à la connaissance et à la proximité de Dieu, le Très-Haut. Le jeûne est donc une adoration primordiale pour le croyant, considéré comme la source bénie de la piété.

2 – Le jeûne est une école pour améliorer son comportement et s’enjoindre à adopter de meilleures vertus. En effet, s’abstenir un moment de faire des choses autorisées le reste de l’année ne peut qu’enseigner à s’abstenir de péchés qui sont détestables auprès de Dieu. Il s’agit ici de rechercher la Satisfaction de notre Seigneur. Le Prophète, Paix et Bénédiction de Dieu sur lui, a dit « Dieu, Exalté Soit-Il, a dit : « Tout ce que fait le fils d’Adam est pour lui-même, sauf le jeûne, il est pour Moi, et c’est Moi qui en donne la récompense (…) ». (3)

3 – Le jeûne est l’occasion pour le cheminant à Dieu de méditer et mener une introspection personnelle. Grâce à son ambiance lumineuse et méditative, le jeûneur s’élève spirituellement et se libère parallèlement du monde matériel. Il se reconnecte à l’essentiel. Le Prophète, Paix et Bénédiction de Dieu sur lui, a dit : « Lorsqu’arrive le mois de Ramadan, les portes du Paradis sont ouvertes et celles de l’enfer fermées, tandis que les démons sont enchaînés » (4). Il est donc le moment le plus propice pour s’éloigner des péchés et se rapprocher de Dieu d’une manière plus intense.

4 – Le jeûneur ressent également, par l’abstention en nourriture et en boisson, ce sentiment de privation qui le conduit en réalité à améliorer sa maîtrise de soi, pour gérer au mieux ses émotions, ses ressentiments, et les orienter vers des ambitions plus nobles.

5 – La faim ressentie permet également au jeûneur de développer davantage d’empathie avec les personnes les plus démunies, qui ressentent ce sentiment de privation toute l’année. Le jeûne pousse ainsi l’esprit du jeûneur à une prise de conscience des conséquences d’un comportement dérégulé dans une société qui pousse à la consommation à outrance. Il est ainsi invité à développer son esprit de solidarité et sa générosité à l’égard de ceux qui en ont le plus besoin.

Bienfaits du jeûne sur le corps

Au-delà de la dimension religieuse du jeûne, il est aujourd’hui une pratique recommandée dans certains protocoles médicaux dans l’objectif d’une amélioration de l’état de santé physique et psychologique, voire de guérison de certaines pathologies. Le corps du jeûneur bénéficie ainsi pleinement des bienfaits du jeûne :

1 – Se priver de nourriture pendant plusieurs heures « offre une pause bienfaisante à l’organisme », explique le Docteur Frédéric Saldmann (5). Digérer nécessite, en effet, beaucoup d’énergie, ainsi un jeûne court laisse le temps aux organes digestifs de traiter et d’éliminer le contenu des repas précédents. Le jeûneur se sent tout de suite plus léger et plus en forme, le teint s’éclaircit et les paramètres sanguins (glycémie, triglycérides…) s’améliorent.

2 – Par ailleurs, plusieurs publications scientifiques reconnaissent unanimement des effets significatifs du jeûne sur la diminution du taux de CRP, un marqueur de l’inflammation, ajoute Dr Frédéric Saldmann. Il précise que pratiqué régulièrement, le jeûne « pourrait lutter contre de nombreuses maladies inflammatoires, comme l’asthme, les allergies ou les rhumatismes. » (5)

3 – De nombreux autres bienfaits sont régulièrement cités par des médecins, nutritionnistes et autres experts médicaux, à savoir une augmentation des défenses immunitaires par une activation des cellules de défense du corps ; un déconditionnement vis-à-vis des stimulants artificiels et de certains médicaments ; une peau plus jeune et plus souple grâce à un nettoyage de « l’intérieur » ; une correction de l’hypertension et du cholestérol ; ou encore un regain de vitalité.

En ce sens, les bienfaits éducatifs et physiques du jeûne sont innombrables, nous n’en avons cité ici que quelques-uns. Puisse ce jeûne du mois de Ramadan 2020 nous apporter les meilleurs des bénéfices, par la grâce de Dieu.

(1) Coran : Sourate La Vache (02) – Verset 183

(2) Source : « Simplification des règles des actes cultuels » de Cheikh Fayçal Mawlawi

(3) Hadit qudsi – Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°7492 et Mouslim dans son Sahih n°1151

(4) Rapporté par Al-Boukhari et Muslim

(5) Dr Frédéric Saldmann, nutritionniste et cardiologue – Article publié le 7 janv. 2017 dans « Santé Magazine »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer