Comment poursuivre ses efforts après le Ramadan et garder la motivation ?

Ramadan est une période importante dans la vie du croyant. Nous l’attendons avec impatience pour tout ce qu’il nous apporte, en termes de ferveur spirituelle, de partage et de solidarité. C’est une étape importante de l’année musulmane, voire la plus importante. Et pour tout ce qu’il nous offre, nous aimerions continuer à le faire vivre le reste de l’année. Comment faire donc pour installer les habitudes héritées de ce mois sacré de façon permanente ?

Bien se préparer

Qui irait participer à une compétition sportive, un concours ou un examen sans s’être préparé ? Il sait que ce serait voué à l’échec ! C’est la même problématique pour le mois du Ramadan : on ne peut pas décemment prétendre entrer dans le mois du jeûne sans avoir anticipé son arrivée. C’est-à-dire un entrainement spirituel et physique régulier. En jeûnant par exemple les lundis, les jeudis et les jours blancs. En ayant fait régulièrement ses prières au dernier tiers de la nuit. En ayant lu ses deux parties de Coran par jour. Bref en ayant respecté un programme du « jour et la nuit du croyant ». Et de surcroit en ayant intensifié ses actes méritoires à l’approche du mois béni du Ramadan, et le mois de Cha’ban est le mois qui se prête le plus à l’intensification de ces adorations.

Ce sont des occasions que nous donne Dieu de traverser cette période sereinement et d’en tirer tous les bénéfices. Beaucoup trop de personnes attendent la veille du mois de jeûne obligatoire, pour commencer à s’inquiéter de leur pratique. Ils arrêtent de fumer, de fréquenter les lieux de perdition (signe qu’ils attachent tout de même une certaine importance à leur religion). Certains commencent à prier le premier jour de jeûne, c’est malheureux d’attendre d’être dos au mur pour se mettre en mouvement. Comment voulez-vous profiter pleinement des bénéfices du mois qui contient la meilleure nuit de l’année ? Du mois du Coran et de la prière ?

Être constant durant le ramadan

Pour celui à qui Dieu a donné assez de volonté, de discernement, de force de caractère pour préparer le Ramadan, pour celui qui entre sereinement en jeûne, ma recommandation est de prendre un bon rythme dès le début et le tenir. Dieu renforcera sa volonté et son caractère pour qu’il en ressorte plus pieux, plus proche de Dieu. Il pourra, à l’image des compagnons du prophète (paix et salut de Dieu sur lui), se préparer à accueillir le Ramadan durant 6 mois, et profiter de ses bénéfices durant les 6 autres mois.

Les premiers jours du Ramadan nous sommes motivés, nous nous levons pour le repas d’avant l’aube (souhour), nous faisons nos prières à l’heure, psalmodions notre Coran quotidien et faisons un maximum d’actes méritoires et c’est une bonne chose. Mais cette ferveur peut décliner certaines fois chez les moins aguerris d’entre nous. Nous nous relâchons et perdons le bénéfice de nos efforts. Et c’est ce qui fait qu’au sortir du mois de jeûne, nous retournons à nos anciennes habitudes. Cette année prenons de bonnes résolutions ensemble. Tenons bon et soyons constants durant le mois, dans l’espoir de prolonger ses effets de façon permanente.

Une habitude à consolider en 30 jours

Certaines études nous disent que nous pouvons installer une habitude en 21 jours, d’autres en 30 jours. Dieu Seul sait. Néanmoins, Dieu dans Sa grande Sagesse a établi la durée d’un mois lunaire à 29 ou 30 jours. Il y a une sagesse profonde dans cela et dans le fait qu’Il nous demande de jeûner durant un mois complet. C’est pour que nous prenions de bonnes habitudes pour le reste de l’année, et donc de la vie. Prenez la décision d’installer le Ramadan pour toute l’année, en faisant de vos actions durant ce mois, des actions permanentes et pérennes.

Lorsque le mois béni du Ramadan sera passé, vous continuerez à le faire vivre dans vos foyers et dans vos cœurs. Ce sera bon pour votre cheminement, bon pour votre organisation, bon pour votre santé et bon pour vos rapports avec les autres. Vous vouliez une méthode pour changer ? En voici une excellente, émanant du Créateur Parfait de toute chose. Une méthode douce, que vous pourrez pratiquer en groupe, avec tous vos proches et qui donne des résultats efficients si vous la suivez sérieusement.

Installer une routine

Commencez par installer votre routine dès le début, un programme que vous garderez après le jour de la fête de rupture du jeûne, je vous propose celle-ci :

1.     Couchez-vous tôt, levez-vous tôt

2.     Faites vos prières à l’heure et en groupe si vous pouvez

3.     Faite vos prières de nuit juste avant la prière de l’aube

4.     Lisez vos deux parties de Coran par jour

5.     Réservez-vous du temps pour l’apprentissage

6.     Faites vos rappels (dikr) à l’aube et au crépuscule

7.     Mangez léger et équilibré

8.     Ayez une pratique sportive régulière (de préférence juste avant la rupture)

9.     Multipliez vos invocations pour vous, vos proches et la communauté

10.  Gardez le lien de sang vivant en contactant souvent ceux que vous aimez

11.  Soyez généreux et au service des nécessiteux

12.  Lisez et apprenez autant que vous pouvez

Adaptez et ajustez votre propre routine pour qu’elle vous ressemble et que vous puissiez la tenir jusqu’au Ramadan suivant. Remettez-vous en à Dieu et demandez-Lui de vous renforcer dans votre volonté.

Ne pas baisser les bras

Ne jamais, jamais, jamais abandonner, telle devrait être votre devise. C’est un bon conseil, pour celui qui veut faire de sa vie ici-bas un gage de réussite pour la vie dernière. Le Messager de Dieu (paix et salut de Dieu sur lui) a dit : « Faites de bonnes œuvres avec sérieux, sincérité et modération ! Et sachez que vos actes ne vous feront pas entrer au Paradis, et que l’acte le plus aimé auprès d’Allah est le plus constant, cela même s’il est petit » [1]. Il vaut mieux donc faire quelque chose qui vous sera supportable tout au long de l’année, que d’en faire beaucoup durant quelques jours, quelques semaines, puis de tout abandonner.

Les bienfaits du mois du Ramadan sont nombreux, faites en sorte que vous les ressentiez longtemps après son départ. Veillez à ce que tous les sacrifices que vous aurez consentis durant cette période bénie, ne soient pas vains. Ainsi vous aurez pleinement compris la sagesse des ordonnances divines et vous pourrez complétement en profiter.

[1] [Boukhari]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer