Une parole douce

0
771

Un échange oral peut avoir des conséquences inattendues. Les paroles peuvent tisser des liens inaltérables ou attiser des conflits inatteignables. Et le croyant dispose de cette arme à double tranchant. Porteur de la foi, vecteur de cet idéal personnifié vers lequel aspirent les Hommes, il ne peut que semer les graines de l’amour et de l’amitié. Et stériliser les graines de la discorde…

La tonalité du dire est essentielle pour éclaircir ses propos. Le Prophète, paix et salut sur lui, lui-même usait de procédés bien connus pour mieux se faire comprendre, pour moins brusquer. Car chez l’être humain, il est question de progression, de constance, plus rarement d’impulsion, de réaction.

Alors, préférer l’irrigation goutte à goutte de vos bons mots sur les cœurs, plutôt que le seau d’eau maladroitement renversé… Et baisser la voix pour l’accompagner d’un visage rayonnant, plutôt que de « hennir », « bêler » et perdre des alliés.

Une parole douce face à la tempête est une graine durablement plantée qui germera et diffusera à son tour la bonté.

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.