Les enfants, un don de Dieu

0
856

Les enfants sont l’embellissement de ce bas monde. Dieu dit : « Les biens et les enfants sont l’ornement de la vie d’ici-bas. » (1). Ils sont ces êtres nouveaux qui revigorent le monde des adultes, qui l’égayent avec leur fraîche énergie et leur nouveau souffle de vie. Un souffle « purificateur qui, de génération en génération, chasse les gaz asphyxiants accumulés durant une vie humaine d’erreurs. » (2). Ou comme l’exprime joliment l’adage populaire marocain, ils sont « le savon du cœur ».

Les enfants sont un don de Dieu. Ils sont, certes, le fruit d’une simple union. Néanmoins, Le Seigneur en fait don à qui Il veut. Dieu nous rappelle cette vérité : « Il crée ce qu’il veut. Il fait don de filles à qui Il veut, et don de garçons à qui Il veut » (3)

Alors le parent s’interroge : « Ne serais-je donc pas un adorateur reconnaissant ? »   Assurément ! Car Dieu multipliera Ses dons, pour un adorateur qui saura exprimer sa gratitude. Dieu, Exalté soit Son Nom, ne dit-Il pas : « Si vous êtes reconnaissants, très certainement J’augmenterai Mes bienfaits pour vous. » (4). Et s’agissant des enfants, la   gratitude ne saurait être autre, qu’une belle œuvre de la mère et du père. Dieu dit : « Ô famille de David, œuvrez par gratitude, alors qu’il y a peu de Mes adorateurs qui sont reconnaissants » (5)

De même qu’il est le générateur de ses œuvres, l’Homme est le générateur de ses enfants. Plus encore, ceux-ci font partie de ses œuvres. Ce qui implique qu’il est tenu de les reconnaître comme siens et qu’il en répondra devant Dieu. Le Prophète, paix et salut sur lui, a dit : « Lorsque l’être humain meurt, ses œuvres prennent fin, à trois exceptions : une aumône permanente, une science utile ou une descendance vertueuse qui invoque Dieu pour lui. » (6). Commentant cette vérité, évoquée dans cette parole prophétique, l’Imam Abdessalam YASSINE, paix à son âme, a écrit : « Nous voyons combien la responsabilité de l’être humain au sujet de ses enfants est immense : ses enfants seront vertueux s’il les élève bien, ils seront mauvais s’il les élève mal. » (7)

Remercier Dieu pour Son don, c’est faire bonne œuvre ; offrir une bonne éducation à ses enfants, c‘est faire bonne œuvre.  Une bonne éducation en vue de les préserver « […] du feu de ce bas-monde, mais surtout, à plus forte raison, […] du Feu de la Vie Dernière. » (8). En effet, Dieu dit : « Ô vous qui croyez, préservez-vous ainsi que vos famille d’un Feu… ». Une bonne éducation dont les fruits seront pour l’enfant : l’élévation morale et spirituelle, la maturité psychologique et sociale et la bravoure face aux défis de la vie.  Une éducation que Luqman, paix et salut sur lui, alors qu’il exhortait son fils, résumait en ces mots :

« Ô mon fils, ne donne pas d’associé à Dieu, car l’association à [Dieu] est vraiment une injustice énorme »[…] »Ô mon enfant, fût-ce le poids d’un grain de moutarde, au fond d’un rocher, ou dans les cieux ou dans la terre, Dieu le fera venir. Dieu est infiniment Doux et Parfaitement Connaisseur. Ô mon enfant, accomplis la Prière, commande le convenable, interdis le blâmable et endure ce qui t’arrive avec patience. Telle est la résolution à prendre dans toute entreprise ! Et ne détourne pas ton visage des hommes, et ne foule pas la terre avec arrogance car Dieu n’aime pas le présomptueux plein de gloriole. Sois modeste dans ta démarche, et baisse ta voix, car la plus détestée des voix, c’est bien la voix des ânes » (9)

(1)   Sourate La Caverne, verset 46
(2)   Maria, Montessori. L’ENFANT. p. 13.
(3)   Sourate La Consultation, verset 49
(4)    Sourate SABA, verset 13.
(5)   Sourate SABA, verset 13.
(6)   Rapporté par Muslim et les compilateurs de la Sunna
(7)   Abdeslam, YASSINE. Femmes MUSULMANES : Traité sur la voie, tome 5, p. 8.
(8)   Abdeslam, YASSINE. Femme MUSULMANE : Traité sur la voie. Tome 5, p. 70
(9)   Sourate Loqmane, versets 13/19.

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.