L’Aïd, un jour de fête

0
380

Chers frères et sœurs, nous voilà arrivés à la fin de ce mois béni, après un jeûne par temps frais par la grâce de Dieu, après la participation aux prières de Tarawihs, la lecture plus assidue du saint Coran et après tant de bienfaits spécifiques à ce mois, Ramadan nous quitte pour une année si Dieu le veut…

Réjouissons-nous d’avoir pu profiter une nouvelle fois de ce mois béni pour nous rapprocher de notre Créateur Exalté soit-Il : d’après Abou Hourayra , que Dieu l’agrée, le Prophète, paix et salut sur lui,  a dit : « Quiconque jeûne le mois de Ramadan, avec conviction et espérance en la rétribution de Dieu, sera absous de tous ses péchés antérieurs » (1)

Réjouissons-nous également de la récompense immédiate de ce mois, le jour de l’aid el Fitr, un jour de fête que l’on doit ressentir et faire ressentir à notre entourage, et plus particulièrement nos enfants…

Anas, que Dieu l’agrée, a dit : « Le Messager de Dieu (paix et salut sur lui) vint à Médine alors que les habitants de cette cité avaient deux fêtes. Durant ces deux jours, des défilés et des festivités avaient lieu. Le Prophète (paix et salut sur lui) interrogea les Ansâr (les musulmans de Médine) à ce propos. Ils lui répondirent qu’avant l’Islam, ils avaient l’habitude d’organiser des défilés durant ces deux jours de fête. Le Prophète (paix et salut sur lui) leur dit : « À la place de ces deux jours, Dieu vous a choisi deux autres jours qui sont meilleurs, ceux de l’Aïd al-fitr et de l’Aïd al-Adhâ.»» (2)

Dans les pays musulmans, il est facile de ressentir cette joie et de la vivre mais nous pouvons aussi le faire ici, en France, avec quelques efforts et de l’imagination :

– Décoration de la maison, en faisant participer les enfants, cela leur laissera de très bons souvenirs pour la vie.

– L’achat de nouveaux vêtements spécialement pour cette occasion.

– L’échange de cadeaux entre les membres de la famille.

– La prière de l’aid en famille.

– Les visites de la famille et des amis.

– Les sorties, pique-nique pour le 1er déjeuner en famille après ce mois.

– Assister aux fêtes organisées par les mosquées et associations, etc

Dans notre contexte, souvent cette journée de l’aid passe comme un jour ordinaire, et c’est bien dommage car nous avons les moyens d’en faire un véritable jour festif, même si des membres de la famille sont absents à cause de leur travail par exemple.

Souvenez-vous des bons moments que vous a procurés cette fête étant plus jeunes !!!

Que de bons souvenirs, n’est-ce pas ? Pensez maintenant aux souvenirs que vous voudriez laisser en cette belle journée à vos enfants et aux autres membres de la famille….et…au travail !

Que Dieu vous comble de Ses Bienfaits en cette belle journée, que Dieu accepte notre jeûne, nos prières et invocations.

Aid moubarak !

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.