A moi, petite fille… A ma petite fille… A toi petite fille…

1
653

Tu étais une rêveuse, une éternelle insatisfaite du monde qui t’entourait et du fonctionnement des êtres.

Tu étais une optimiste… une telle optimiste que  c’en était trop utopique,  presque naïf !

Tu voulais un monde avec plus de justice, un monde où serait rétabli l’équilibre nécessaire  entre l’homme et la femme… Eternel dilemme.

Tu voulais un monde où chaque femme  trouverait sa place et pas une moindre.

Tu voulais un monde où tu serais reconnue en tant que femme, où tu serais considérée comme un être à part entière, TOI, comme toutes les autres.

Tu avais des idéaux… tellement d’idéaux !

Que te dire petite fille ? Comment t’énumérer les multiples épreuves auxquelles tu vas devoir te confronter ! Comment te dire petite fille qu’être une femme en ce bas-monde, en cette société, en cette époque, est un des plus grands défis que tu auras à relever.

J’aimerais te  prévenir, te préparer, te préserver… Mais  tu devras vivre tes expériences, te construire à travers elles.

Tu grandiras, il y aura des victoires, des petites…des grandes aussi.

Tu vivras ces moments de bonheur intense que Dieu n’a réservé qu’aux femmes ; la grossesse, l’accouchement, la maternité.

Tu découvriras les joies d’être une mère, une épouse

Tu seras une citoyenne et tu participeras dans un domaine peut-être plusieurs domaines dans lesquels tu t’épanouiras pleinement

Tu témoigneras de l’engagement de femmes musulmanes, plus visibles et plus ancrées dans la société

Tu seras fière petite fille de t’inspirer de ces femmes et tu rencontreras des hommes aussi dont la compagnie  te portera toujours plus.

On créera une journée des femmes, pour replacer dans le débat public toutes les discriminations dont elles sont la cible

Et puis, il y aura des déceptions… des petites, des grandes aussi.

Tu découvriras  les difficultés d’être une mère, une épouse et une femme impliquée… Tu découvriras à quel point tu es parfaitement imparfaite.

Tu subiras les violences  que l’on inflige aux femmes dans le monde, parce qu’elles sont des femmes.

Tu supporteras les inégalités  et les injustices frappantes  inhérentes aux femmes

On sera même obligé de créer une journée des femmes !

Tu évolueras dans une société au sein de laquelle tu liras sur toutes les lèvres que la femme est libre et indépendante… Détrompe-toi petite fille, Ne te laisse pas berner, la femme sera enchaînée par l’exploitation qui sera faite de son image. Par embellissement de la femme, comprends plutôt avilissement !

Mais écoute… écoute en toi… profondément… M’entends-tu crier ? M’entends-tu te crier de ne pas abandonner tes idéaux,  JAMAIS !

Dieu dans Son Immense Miséricorde t’inondera de rencontres, des hommes et des femmes qui te considéreront enfin… faisant fi de ton enveloppe corporelle.. Enfin !

A l’instar de l’avènement de l’Islam, de l’ordre Divin, de la tradition prophétique  avec l’objectif de réhabiliter la femme dans sa dignité.

« Quiconque homme ou femme aura fait le bien tout en étant croyant, Nous lui ferons certainement vivre une vie excellente. Nous les récompenserons certes en fonction du meilleur de leurs œuvres. » (S16, V97)

Et puis, tu croiseras la pensée de cet homme de Dieu qui  te transmettra cet amour de Dieu  et de Son Prophète (paix et salut sur lui). Il t’encouragera et dira ta capacité à t’élever spirituellement pour te rapprocher de Dieu.

«  Les croyantes doivent entreprendre  le jihad de l’ascension des pentes (Iqtiham  al aqaba) des traditions, , des obstacles de la raison  qui ne doit se soumettre  qu’à la vérité, les obstacles des habitudes, des égoismes et des  mentalités arriérées. La question  des croyantes ne peut être résolue que dans le cadre d’une solution globale dont elles seront partie prenante, avançant de front avec les hommes et non pas à leur suite. Dieu est un protecteur digne de louange » (Femmes Musulmanes P.84 tome 1)

Ne fais pas de l’homme ton ennemi, mais celui qui te complète en tous points.

Bats-toi pour tes idéaux. TOUJOURS.

Ne cours pas  après une liberté illusoire dans ce bas monde.

Mais cours, grimpe…afin que ton cœur soit libre devant Dieu.

A moi, petite fille … A ma petite fille … A toi, petite fille … .Perles précieuses

1 commentaire


  1. MashaALLAH!!!

    Une lettre à nos filles!! C’est parfait!! C’est une belle préparation à ce qu’elle doivent savoir vivre et décider! !
    Magnifique message de préparation au combat, à la vie… à l’amour! !,
    Merci Mame!!!
    Je le fowarde à mes filles, aux filles de mes amis…

Laisser un commentaire

Merci de saisir votre commentaire
Merci de saisir votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.