Tu t’en es allé, mais …

Ô très cher mois béni,
Mois d’une Rahma infinie,
Une occasion pour s’élever,
Et gagner en pureté.

Aujourd’hui, la tristesse m’habite,
Confuse, mon cœur s’agite,
Ramadan, tu nous as quittés,
Perdue, je ne sais où aller.

Soudain, à l’horizon se lève l’aurore,
Alors, un sentiment profond m’honore,
Je m’imprègne de cette douce lueur,
Qui pénètre dans mon cœur.

Enfin, je réalise
Sous le souffle léger d’une brise,
Me caressant le visage,
Devant ce merveilleux paysage.

Je réalise l’importance de ce jour,
A célébrer dès le lever du jour,
En chantant les louanges de Dieu,
L’Unique, l’Eternel, le Majestueux.

Ces sublimes paroles résonnent en moi,
Ramadan nous quitte en laissant une Joie.
Celle de l’Aïd El Fitr
Jour de fête à juste titre.

En regardant au loin, j’aperçois,
Un défilé lumineux de foi,
Des silhouettes éclatantes de blanc vêtues,
Allant célébrer l’office tant attendu.

Je n’ai qu’une seule envie,
Celle de suivre cette assemblée bénie,
Attirée par tant de beauté,
En commun, ce jour doit être fêté.

Des visages souriants,
Les joies des enfants,
Les familles réunies,
Tel est le secret de ce jour-ci.

Taqabal Allah(u) minna wa minkum , koul 3am wa antoum bikheir. Aidkoum mubarak à vous toutes et tous et vos familles respectives et vos proches. Amine amine amine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page