All for Joomla All for Webmasters
mercredi 23 octobre 2019

A l’horizon du mariage pour tous

On pourrait penser, à première vue, que l’objectif de la loi du mariage pour tous est l’égalité des droits, dans la mesure où celui-ci permettrait aux personnes homosexuelles d’adopter un (ou des) enfant(s), comme cela est possible pour les couples hétérosexuels. Une analyse un tant soi peu objective permet de montrer qu’il n’en est rien et que l’objectif que poursuit cette loi, ainsi que d’autres qui l’ont précédée, est la dissolution des liens de parenté.

Quelle éducation pour apprendre à lire le Réel ?

« Fuyons comme la peste cette idée néfaste que tous les enfants doivent être jetés dans le même moule : chaque enfant est un être unique et le but ultime de toute éducation est de prendre l’enfant avec tous ses défauts, avec toutes ses imperfections, avec toutes ses possibilités, tel que la nature nous l’a fourni, et d’en tirer le mieux possible »

« Les femmes dans la mosquée » pour les droits des femmes

C’est le nom donné à l’action que nous avons commencée à la Mosquée de Paris le 23 novembre 2013. Nous comptons l’étendre à tous nos lieux de culte où les femmes musulmanes seraient privées de l’espace qui leur revient de droit. Cet espace que Dieu et Son bien-aimé Prophète, paix et salut sur lui, avaient donné aux femmes à l’époque de la Révélation.

A part les sermons, qu’y a-t-il dans nos mosquées ?

L’Islam dans sa dimension culturelle, rejette une vision statique de l’univers. Le Coran lui-même a une approche dynamique des lois universelles. Ainsi, il est donné à chacun la possibilité de changer et de s’améliorer mais également, la possibilité de décroitre et de périr. En tant que système émotionnel d’unification, le Coran reconnait la valeur unique de l’homme au sein de la création, et rejette les liens de sang comme lien d’unité du genre humain. L’unité humaine est possible uniquement à travers la reconnaissance de l’origine spirituelle de l’Homme. On ne saisit sans doute  pas l’importance idéologique d’un tel constat et ses implications pratiques. Là où d’autres communautés spirituelles ont échoué à établir une unité du genre humain[1], le Coran y répond en donnant à chaque être humain la possibilité de s’élever de lui-même vers le ciel à partir de son propre terreau.

Le sens du travail

Samedi 7 septembre a eu lieu une petite rencontre de jeunes bacheliers 2014 et de quelques autres étudiants à laquelle j'ai pu, par la grâce de Dieu participer. Dans un cadre inhabituel et reposant, à la lisière de la forêt de Montmorency, ce fut une grande fierté de voir la réussite de ces jeunes, leur volonté, leur travail et leur motivation, que Dieu les assiste et les récompense. Il s'agissait avant tout de les féliciter, puis de recueillir leurs impressions, difficultés, attentes et perspectives concernant leurs études. A également été abordée brièvement la question du sens, que je souhaite, par ce petit texte compléter.

La page blanche…

Qui n’a jamais été devant une page blanche, en panne d’inspiration ?

Voilà  la hantise de celui qui crée. Parfois il ne s’agit que d’un souci passager mais il se peut aussi que ce problème s’étire sur des mois. Horreur !!!

L’Islam de France : Acteurs et [dés] organisations

Dans cette histoire des musulmans de France, les années 1980 marquent un tournant, car elles coïncident avec le 2ème âge des musulmans de France. Un âge où émergent trois acteurs incontournables de l’Islam en France : l’Etat français, les pays musulmans et les responsables associatifs musulmans de la 1ère génération (1980-1990).

Tariq Ramadan : pour une justice impartiale et égalitaire

Depuis le 2 février 2018, Tariq Ramadan est détenu dans le quartier haute sécurité de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) et placé à l’isolement....

Le changement… Oui ! Mais quelle voie suivre ?

Le combat contre la souffrance a toujours été une priorité des êtres humains. Toutes les époques, toutes les cultures ont connu des hommes et des femmes qui ont tenté d’alléger, ou de supprimer, les souffrances de leurs contemporains. Il y a toujours eu des hommes et des femmes qui n’acceptaient pas la fatalité des maux du monde, de l’âme et du corps et pour qui le changement vers un mieux n’était non pas seulement possible mais aussi impératif. Avec leur foi, leur science, avec l’une et l’autre, avec leur courage, leur détermination, ils ont proposé des modèles, cherché des voies de salut, expérimenté des méthodes, mis en application les résultats de leur recherche. Les approches qui se sont développées, et affrontées, à partir du 19ème siècle, et tout au long du 20ème, se sont toujours différenciées selon deux axes majeurs : le premier désignant la société, dans ces aspects socio-économiques, comme responsable de la souffrance individuelle et le second n’envisageant la souffrance que d’un point de vue individuel.

3ème acte de l’Islam de France : une génération en construction

Modèle de cette nouvelle génération de musulmans, née dans l’Hexagone, une organisation musulmane se crée dans l’ancienne capitale des Gaules, en 1987 : c’est l’Union des jeunes musulmans (UJM). Cette « autre » Union est née autour d’une des premières librairies musulmanes francophones et également maison d’édition, « TAWHID ». La grande différence avec les autres organisations est l’affirmation d’un référentiel linguistique et culturel de langue française, dont le centre d’intérêt se focalisait sur les banlieues françaises.

Free WordPress Themes, Free Android Games