All for Joomla All for Webmasters
jeudi 14 novembre 2019

Pardonner, c’est se libérer

Le mois béni du Ramadan, qui nous ouvre une fois de plus les portes afin de nous purifier, de nous ressourcer, de nous rapprocher de Dieu, est enfin là.

Un mois qui se prépare des semaines à l’avance, voire même des mois. En effet, ce que nous récolterons durant le mois béni de Ramadan n’est autre que le travail que nous aurons fourni bien avant. Tel un jardin dans lequel nous sèmerions des graines et que nous récolterons.

Le bienfait des épreuves

L’épreuve est une partie intégrante du cheminement vers Dieu. C’est quelque part un des certificats d’authenticité de notre foi. « C’est Lui qui a créé la...

Aimer Dieu et son Prophète

Être un allié de Dieu, un allié fidèle qu'il choisit, lui le Sublime et le Puissant par excellence, devenir un intime du Magnanime et ne plus craindre que lui, ne plus espérer qu'en lui. Se lever confiant et se coucher apaisé, c'est le désir le plus cher du muslim aspirant mumine, aspirant muhsin. C'est mon désir et je crois le tien, toi qui me lis. Mais on n'obtient rien sans rien, pour y parvenir, pour grimper les échelons et gravir la pente, il te faut redoubler d'efforts chaque jour, accomplir ton devoir et surenchérir dans les actes, car le but est sublime et la récompense très précieuse.

CARNET DE BORD D’UNE PELERINE « Voyage éphémère pour l’éternité » : jour 13

Jour de Arafa

(Lundi 15 Novembre/09 Dhu al Hijja à 06H)

A quelques heures avant le départ pour Arafat : jour le plus important du pèlerinage… La pression monte…

J’ai tellement peur… peur de ne pas profiter au maximum de ce moment béni où Allah (qse) est plein de Compassion pour nous…

Mère au foyer et Ramadan : « un combat » !

Le mois de Ramadan que nous attendions tous est enfin arrivé. A vrai dire, il m’a été difficile de sentir que ce Noble Invité était déjà là. Étant sur la route durant le premier jour, nous décidons mon mari et moi de manger et de rattraper plus tard ce jour « manqué ».

Hommage et reconnaissance

P.S.M Sud rend hommage à Montpellier à Abdessalam Yassine homme de piété et de renouveau

Le Prophète, paix et salut sur lui a dit : « N'est pas reconnaissant à l'égard de Dieu, celui qui ne l'est pas à l'égard des Hommes ».[1].

Le samedi 13 janvier 2013, PSM Sud a rendu un vibrant hommage à la mémoire de l'imam Abdessalam Yassine, le Savant et éducateur dont l'enseignement et l'héritage spirituel sont devenus un patrimoine universel en partage par l'ensemble de la communauté musulmane des quatre coins du monde. Homme de Science, de Foi, de grande spiritualité mais aussi de combat héroïque dans la non-violence, Abdessalam Yassine nous a précédés vers la demeure éternelle à Rabat (Maroc), à l'âge de 84 ans, après une admirable vie, exclusivement vouée à la quête de Dieu et consacrée au service des hommes.

«Mon fils est monté sur mon dos me prenant pour sa monture»

Une fois, le Prophète, paix et salut sur lui, arriva à la Prière du « ‘Icha » en portant ses deux petits-fils al-Hassan et al-Housseïn. L’un des deux enfants monta sur son dos alors qu’il était en prosternation. Le Prophète, paix et salut sur lui, resta longtemps dans cette position jusqu’à ce que l’enfant descendît de lui-même. A la fin de la Prière, les gens lui dirent : « Ô Messager de Dieu ! Tu t’es prosterné si longtemps qu’on a cru qu’il t’était arrivé quelque chose ou que tu recevais la Révélation ! » Il dit : « Il n’en est rien. Mon fils est monté sur mon dos me prenant pour sa monture et je n’ai pas voulu le faire descendre jusqu’à ce qu’il en ait eu assez.»[1]

Quelques dimensions de la « Hijra »

Outre le sens d’immigration géographique de La Mecque vers Médine, le mot « Hijra » (traduit habituellement par « exode ») porte une sémantique riche que seule une lecture approfondie peut nous enseigner sur les portées spirituelles, politico-historiques et culturelles de cet événement.

Free WordPress Themes, Free Android Games