All for Joomla All for Webmasters
lundi 17 février 2020

Ignorance et violence

Le mot jahilia véhicule le critère de discernement entre l’islam et le contraire de l’islam. Le mot jahilia, quatre fois répété dans le Coran, fustige la mécréance, la mal-gouvernance, l’avilissement de la femme et la fureur virulente du tribalisme jahilien.
A chaque époque sa forme de tribalisme, de mécréance, de mal-gouvernance, de dévergondage et d’injustice. Je recours à la racine du mot jahilia et le traduis par deux mots : Ignorance et Violence que j’écris en majuscules pour mettre en relief les traits saillants et permanents de la jahilia.

L’homme au cœur du changement

« L’homme au cœur du changement » tel est le thème du festin spirituel et intellectuel auquel étaient invitées, samedi 20 décembre à Paris, certaines âmes qui aspirent au véritable changement, celui qui est fait par et pour l’homme, celui qui tient à commencer par rendre à l’humanité, à toute l’humanité, sa dignité et sa liberté « confisquées par ces nouvelles servitudes » du capitalisme et libéralisme faussement à visages humains et injustement émancipateurs ou fédérateurs de valeurs d’amour ou de solidarité.

Hommage à un grand homme

Témoigner en hommage d’une personne qui nous a quittés, c’est parler du changement positif qu’elle a apporté pour soi et pour les autres. Nombre de témoignages à l’échelle internationale ont été faits en hommage à l’imam réformateur Abdessalam Yassine décédé le 13 décembre 2012. Son œuvre en totale adéquation avec sa pensée et ses principes, son détachement matériel, ses écrits qui dégagent le parfum puissant de son souci de Dieu et de la vie dernière ont fait de lui un homme hors du commun.

Les lignes qui suivent témoigneront du changement que cet homme a amené dans mon parcours.

La braise renaît de ses cendres

Le jour se leva sur une triste nouvelle, mon père a rejoint son Seigneur.

Dans un premier temps, je n’ai pas saisi ou plutôt, je ne voulais pas saisir. Mais très vite, j’ai pris conscience de la catastrophe qui s’est abattue sur ma famille et sur moi personnellement.

Changer le cours de son histoire, une mission possible

Une grande majorité des êtres humains qui vivent sur cette terre passent leur vie à l’ombre des histoires des autres. Ils vivent un quotidien qui leur est imposé sans se poser de questions. Ils observent les injustices que subissent les « autres » avec indifférence et pour les plus courageux avec indignation, se répétant sans cesse en eux-mêmes «  il n’y a rien à faire et même s’il y avait quelque chose à faire, cela ne servirait à rien ».

Face à cette marée humaine, il y a des Hommes qui « osent ».

Le cœur pleure

Un grand Homme nous a quittés, nous laissant tels des orphelins.

Un Homme de Science s’en est allé, nous laissant face à notre destin.

Un homme de cœur est retourné ce matin vers son Seigneur.

Free WordPress Themes, Free Android Games