All for Joomla All for Webmasters
lundi 17 juin 2019

Ô Ibrahim, ton départ nous attriste

Anas, que Dieu l’agrée, rapporte : « Le Prophète entra chez Ibrahim [son fils] alors qu'il agonisait. Le Prophète, paix et salut sur lui, se mit à verser des larmes, Abd ar-Rahman ibn Awf lui dit aussitôt : « Toi aussi, Prophète de Dieu ? » « Ibn 'Awf, cela est une miséricorde », répondit le Prophète. Puis il poursuivit : « Les yeux pleurent, le cœur est triste, mais nous ne disons que ce qui plaît à Dieu. Ô Ibrahim, ta séparation nous chagrine ! » (1)

Commerce céleste

Face à l’Appel de Dieu, l’entêtement des Hommes est farouche, persistant. On a pourtant tout essayé : la promesse, l’avertissement, l’exposition des signes, les miracles, alors, peut-être que ce joker fonctionnera : le business lié à l’attraction mondaine…

Bien gérer son temps

S’il y a bien quelque chose qui ne se rattrape pas dans ce bas-monde, c’est le temps. Un bien précieux qu’il convient d’utiliser avec intelligence. Le Prophète, paix et salut sur lui, a dit : « Dieu nous a donné deux cadeaux : le temps et la santé »[1].

Quelques précieux conseils pour bénéficier au mieux du mois de Ramadan

1. Planifiez afin d'être meilleurs, après le mois de Ramadan, que vous ne l'étiez avant et non pendant le Ramadan.

Il est intéressant de souligner, ici, que Ramadan est porteur d'un souffle béni qui facilite toutes les bonnes œuvres. Vouloir être meilleur que pendant Ramadan peut être décourageant. Tout au moins il faut chercher à être meilleur que ce que nous étions avant, en profitant de ce mois pour enraciner et cristalliser toutes les bonnes résolutions que nous continuerons à arroser tout au long de l'année.

Supporter les dommages

Anas, que Dieu l'agrée rapporte: "Je marchais aux côtés du Messager de Dieu, paix et salut sur lui, alors qu'il portait un manteau de Najran, au bord rugueux. Tout à coup un Bédouin s'approcha de lui et le tira brutalement par son manteau. Je regardai le cou du Prophète, paix et salut sur lui, et y vis la trace du bord du manteau, tellement il l'avait tiré brutalement. Puis il dit : "Ô Mohammad ! Ordonne qu'on me donne de ce que tu détiens de l'argent de Dieu!" Il se tourna vers lui en riant et ordonna qu'on lui donne quelque chose".(1)

Le nœud tient toujours

Aicha, que Dieu l’agrée, demanda un jour au Prophète, paix et salut sur lui : « Comment est ton amour pour moi ? Il lui répondit : "Comme le nœud de la corde" (voulant ainsi dire qu'il était fort et sûr). A maintes reprises ensuite, elle lui demanda comment était le nœud, il lui répondait : "toujours inchangé...". » (1)

Qui es-tu Ramadan ?

Mois béni pour la plupart, ou bien de manière plus générale, mois du jeûne, voilà les deux principales façons avec lesquelles tu es qualifié...
Se maîtriser face au consumérisme

Se maîtriser face au consumérisme

« Ne porte pas ta main enchaînée à ton cou , et ne l’étends pas non plus trop largement, sinon tu te...
Souvenirs de Ramadan

Un invité plus que parfait

Cher  journal, Depuis quelque peu j’attends un invité très spécial. Quelle joie je me fais que de l’accueillir! Sa...

Retraite spirituelle du mois de Ramadan : pourquoi et comment ?

Le Prophète, modèle parfait de spiritualité, vivait constamment dans la présence à Dieu et n’avait pas besoin de se retirer du monde pour être avec Dieu. Cet attachement de sa part était une manière de nous interpeller et de nous enseigner l’importance de ces moments de ressourcement dans notre quête de Dieu.

Free WordPress Themes, Free Android Games