All for Joomla All for Webmasters
dimanche 27 mai 2018

Le bienfait d’être en sécurité

Le Prophète, paix sur lui, a dit : « Celui d’entre vous qui se réveille le matin en sécurité parmi les siens, ne souffrant d’aucun mal dans...

Ne serais-je pas un serviteur reconnaissant ?

Cet article est publié en guise d’introduction à la chronique « Ne serais-je pas un serviteur reconnaissant ? » Parmi les innombrables bienfaits de Dieu sur Ses serviteurs,...

Recevoir Ramadan

Anas, que Dieu l’agrée, nous rapporte que « les Compagnons du Prophète, dès lors qu’ils apercevaient le croissant du mois de Cha’bâne, prenaient d’assaut leurs Corans pour les lire, les musulmans s’acquittaient de leur Zakat pour que les faibles et les pauvres se fortifient et puissent faire face au jeûne du mois de Ramadan... les commerçants mettaient à jour la gestion de leur commerce. Et aussitôt qu’ils voyaient le croissant de lune du mois de Ramadan, ils faisaient les ablutions rituelles majeures et se retiraient en retraite spirituelle. »

Se préparer pour Ramadan

Chaque année à l’approche du mois béni de Ramadan, la communauté ressent une impatience à arriver aux jours de jeûne. Il règne dans l’air...

Une miséricorde pour les mondes

Aicha, que Dieu l’agrée, rapporte qu'elle a demandé au Prophète, paix et salut sur lui : « As-tu connu un jour plus pénible que celui [passé] à Uhud ? » Il répondit : « J'ai enduré beaucoup de la part de ton peuple, mais la situation la plus pénible fut celle que ton peuple m'infligea le jour [passé] à 'Aqaba. En effet, j'avais demandé aide et soutien à Ibn 'Ahd Yalil qui refusa. Je m'en allai donc soucieux, ne prêtant pas attention où j'allais, jusqu'à ce que je sois parvenu à Qarn Tha'alib. Je levai la tête et découvris qu'un nuage me protégeait de son ombre. Je l'observai et y vis Gabriel qui m'interpella en ces termes : "Dieu le Très-Haut a écouté les paroles de ton peuple et le refus qu'il t'a opposé. Il t'a envoyé l'ange des montagnes afin que tu lui ordonnes de faire d'eux [les hommes de ton peuple] ce qu'il te convient." L'ange des montagnes m'appela et me salua. Puis il me dit : "Ô Mohammad, Dieu a écouté les paroles que ton peuple t'a adressées. Dieu m'a envoyé vers toi afin que tu m’ordonnes de faire d'eux [les hommes de ton peuple] ce qu'il te convient. Si tu le désires, je les écraserai de ces deux montagnes." » Le Prophète, paix et salut sur lui, dit alors : « Non, j'espère plutôt que Dieu fera émerger de leur descendance des gens qui adoreront Dieu Seul et sans rien Lui associer. » (1)

Le sens de l’Aid al-Fitr

Le mot « Aïd » implique le sens du retour des bienfaits et du bonheur aux gens qui le fêtent après avoir accompli un devoir qui se répète une fois dans l’année. Il implique aussi le sens de célébrer un événement cher à leurs âmes ou célébrer la réalisation d’un objectif précieux à leurs cœurs.

« Je n’aime pas me distinguer de vous »

L’humilité est cette vertu acquise sur le chemin vers Dieu. L’humilité, c’est d’abord s’incliner devant Dieu. C’est pourquoi l’humilité est intérieure et profonde contrairement à sa sœur jumelle, la modestie qui est extérieure et en surface. L’humilité n’est pas de se penser “moins” que les autres, mais de penser moins à soi.

Compassion envers les faibles

Dieu, Le Compatissant, résume pour nous  dans le Coran, l’essence spirituelle de la mission  prophétique en ces termes : « Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour les mondes » (1).

La lumière du Coran et le lien avec le Créateur des Cieux et de la Terre ont été des éléments déclencheurs dans la vie du Prophète (paix et salut sur lui) pour apporter un message de paix et d’amour avec une compassion sans limite, il s’est décrit comme étant « une miséricorde offerte », « Je ne suis qu’une miséricorde offerte » (2).

Les parents : leurs tenir bonne compagnie

Un homme vint au Messager de Dieu, paix et salut sur lui, et lui dit : « Je te fais acte d’allégeance en m’engageant à émigrer et à combattre dans la voie de Dieu dans l’espoir d’une récompense auprès de Dieu » Il demanda : « As-tu l’un de tes parents encore en vie ? » Il dit : « Oui, les deux même. » Il dit : « Espères-tu vraiment la récompense de Dieu ? » Il dit : « Oui ! » Il dit : « Alors, retourne auprès de tes parents et tiens-leur bonne compagnie. » (1)

Le guide paternel

Ramadan… je ne me souviens plus exactement à quel âge j’ai commencé à le faire mais je sais que c’est seulement il y a un peu plus d’une dizaine d’années que je prends conscience de toute sa dimension spirituelle.

Free WordPress Themes, Free Android Games