All for Joomla All for Webmasters
lundi 14 octobre 2019

« Palestinien je suis »

La page Facebook PSM en ligne a organisé un concours de production littéraire à l’occasion de la commémoration du 65ème anniversaire de la Nakba[1]. Nous publions à cet effet le poème gagnant.

 

Espoir

Une brise, un souffle, une vie
Une Naissance grâce à ta compagnie
Ô Envoyé de Dieu, le Bien-guidé,
Comment pouvoir te remercier...

Tant d’injustices….

Tant d'injustices subies par celle qui porte la vie,
Tant d'irrespect parfois pour celle qui porte la foi,
Tant de souffrances intérieures qu'elle garde dans son cœur,
Tant d'inattention chaque jour envers celle qui offre l'amour,

***

Être humain

Être humain

Nouveau-né, enfant ou adulte,Au fil du temps chaque vie se sculpteUne histoire parmi tant d’autresAucune histoire sans celles des autres

L’écriture, tout un art !

Petits nous apprenions à l'école à écrire ! On nous expliquait que cela nous servirait dans notre quotidien tout comme lire, compter,...

Foncez sur le sommet !

La vie est une côte, escarpée, tortueuse,
Et n'est pas, n'en déplaise, aux jouisseurs excessifs,
Un long fleuve tranquille que nous, frêles esquifs,
Parcourons indolents, l'âme légère et rieuse.

Jours de bienfaisance

Dhul-Hijja,
Mois sacré par excellence,
Placé sous le signe de la Repentance.

Alors, ne soyons pas avares,
Multiplions les Do’as[1],
Et invoquons Allah.

La pudeur

Un matin j’ai choisi
De porter cet habit
Au nom oublié
En ces terres athées

Pourquoi vouloir la tête de « Pascal Boniface » ? (2/2)

Dans la première partie de l’article, nous avions modestement exposé une réalité des agissements des politiques face au conflit israélo-palestinien. L’analyse s’est focalisée sur le parti socialiste, car Pascal Boniface est issu de cette tendance politique et aussi parce que ce parti est l’exemple même de cette hypocrisie d’une certaine justice du « deux poids deux mesures ».

À Ta porte

Je suis là Tu vois, faible et frêle frappant à Ta porte, Mon Roi.

Je n’ai pas les mains vides, regarde ce que je traîne derrière moi,

J’ai apporté mes faiblesses et mes malaises qu’il faut taire

Venue chercher un peu de lumière pour éclairer ce sourire amer.

Free WordPress Themes, Free Android Games