Lustrer son coeur

« Il ne fait aucun doute que le cœur se rouille au même titre que le cuivre ou l’argent et les autres métaux. Son lustre se fait par le dhikr. Celui-ci le polit jusqu’à le transformer en un miroir immaculé. S’il est abandonné, il rouille, et quand il pratique le dhikr, le cœur retrouve son éclat. » (Ibn Al Qayyim)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer