L’âme n’a pas goûté…

« L’âme n’a pas goûté un plaisir aussi savoureux que l’amour d’un ami fidèle. Celui qui rate l’amitié d’un frère vertueux, celui-ci est lésé du droit à la certitude »

(Abd Allah ibn Ali at-Tusi, « Adabu al suhba, A. Sulami)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer