PSM en ligne

Get Flash player

Les législatives 2017 sous le sceau d’une abstention historique

Au terme du premier tour des élections législatives dimanche 11 juin, l'abstention finale devrait atteindre 51%, ce qui en fait le taux le plus élevé pour ce scrutin de toute l'histoire de la 5e République. A titre d'exemple, il s'affichait à 43 % au premier tour en 2012.

Le ministère de l’Intérieur faisait part d’un taux de participation qui atteignait à 17 h seulement 40,75 %. Le taux d'abstention n'a cependant pas lésé La République en Marche et son allié du Modem. Selon les premières estimations, le parti d'Emmanuel Macron est en marche vers une majorité absolue à l'Assemblée nationale, en obtenant 32 % des suffrages.

Cette élection est aussi synonyme de l'affaissement des partis traditionnels. Les Républicains allié à l'UDI sont crédités de 20,5% des suffrages (entre 80 et 125 députés). C'est davantage la débandade pour le Parti socialiste qui ne devrait afficher que 9 % des voix (20 à 35 députés).

Le Front national obtient 14 % des voix tandis que La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon ne devrait être créditée que de 11% des suffrages, loin du résultat historique obtenu au premier tour de la présidentielle en mai.

Source : http://www.saphirnews.com

© 2017 PSM en ligne.