PSM en ligne

Être de bon caractère, être au service des autres

Que la paix soit sur toi ma sœur, mon frère, ainsi que la bénédiction du Tout-Puissant. Toi qui me lis, toi qui veux voir ta foi grandie, je t'accueille dans ce jardin béni, le jardin des affluents de la foi, le bassin pur que nous a laissé le grand prophète, paix et salut sur lui, la meilleure des créatures de Dieu, afin d'y étancher notre soif et atteindre les plus hauts degrés. Il est un affluent qui amène vertu dans le cœur et paix dans l'âme à celui qui en est détenteur : celui de la noblesse de caractère.

Le prophète, paix et salut sur lui, finalement n'est venu que pour, comme il le dit lui-même, parachever le bon comportement : « Certes je n'ai été envoyé que pour parfaire les nobles comportements » [1].  Mais à quoi pourrait bien servir cette bonté si ce n'est pour la mettre au service de ses frères et sœurs ? Nous allons de ce pas en étudier le principe et l'utilité pour notre cheminement spirituel.

Être bon et de bon caractère

Il nous est parvenu pléthore de hadiths qui encensent la noblesse de caractère et encouragent à multiplier les bonnes œuvres. Rien n'est plus difficile que de maîtriser son égo, et plus particulièrement en ces périodes d'égoïsme où l'échange et les relations entre les hommes sont basés sur l'intérêt et non sur l'abnégation. Rien n'est plus simple que de se laisser aller à la colère et à écraser, mépriser, soumettre l'autre. Lao Tseu  aurait dit : " Celui qui a vaincu l’autre est fort. Seul celui qui s’est vaincu lui-même est puissant ".

Le bon caractère est un gage de piété qui ne saurait rencontrer que l'agrément de Dieu et la proximité du prophète, paix et salut sur lui, comme il nous est parvenu : " Ceux parmi vous qui seront les plus proches de moi le Jour de la Résurrection et que j'estime le plus, sont ceux qui sont dotés des meilleurs caractères." [2]. Il n'y pas d'âme plus apaisée que celle qui jouit des plus hautes vertus et qualités, sois-en persuadé, elle s'élève chaque fois qu'elle maîtrise son égo, et fait preuve de bienfaisance. La douceur de caractère, la générosité et le don de soi, la parole et l'engagement respectés font partie de la foi, cultive-les et n'aie de cesse de chercher à ressembler au modèle prophétique, paix et salut sur lui, et à celui de ses nobles compagnons. 

L'homme bon attire à lui l'amour des créatures et l'amour du Créateur, il récolte la double récompense d'une vie de paix et d'une vie dernière de sérénité. A toi de déterminer si oui ou non tu veux faire partie de ces gens que Dieu cite dans Son noble Coran :  " Elancez-vous vers un pardon ineffable de votre Maître, hâtez-vous vers un Paradis immense, aménagé aux dimensions des cieux et de la terre, réservé à ceux qui craignent Dieu, à ceux qui dispensent leurs richesses en aumône, qu'ils soient dans la gêne ou l'abondance, qui savent dominer leurs ressentiments et pardonner à leur prochain. Dieu aime les âmes généreuses ! " [3].

Etre au service des autres

Quelle façon plus belle de prouver sa noblesse de caractère que d'être au service de ses sœurs et ses frères ?   " Aucun de vous ne sera croyant jusqu'à ce qu'il aime pour son frère ce qu'il aime pour lui-même " [4], nous prévient le messager, paix et salut sur lui. Si tu veux atteindre la complétude de la foi, il faut que tu sois pour tes coreligionnaires, pour tes voisins, pour l'ensemble de l'humanité comme tu aimerais que l'on soit pour toi. Il te faut alléger leurs souffrances, essuyer leurs blessures et être au service des autres. Use de ta force et de ta fortune pour rendre la voie facile à celui qui est dans la difficulté, peut-être qu'un jour ce sera à ton tour d'être secouru, tu pourras alors mesurer la nécessité d'être épaulé par quelqu'un dont la vie est plus aisée.

Tu sais, il y a de nombreux moyens de se mettre au service des gens, pas simplement par l'aide matérielle ou physique, certes cette forme d'aide est de plus en plus nécessaire malheureusement, mais certaines fois il suffit d'une épaule et d'une oreille attentive de ta part pour soulager des douleurs profondes. Va et inspecte les nombreux hospices et hôpitaux où des personnes isolées se morfondent jusqu'à ce que la mort les rappelle, quelques heures de ton temps peuvent leur rendre la souffrance moins difficile à supporter. Ce n'est pas pour rien que le message de Dieu nous incite tant à rendre visite aux malades, à faire aumône aux indigents et à participer à la vie active de la communauté au sens large comme au sens plus restreint du terme.

De grands discours ne valent pas de petites actions, c'est pour cela que je t'enjoins à te mettre en mouvement et à agir dès aujourd'hui afin de polir ton caractère et de te mettre au service des autres, je t'encourage à faire chaque jour le bilan de tes actions, bonnes ou mauvaises et à sans cesse améliorer ton sort en améliorant celui des autres. Ne fais pas plus que tu ne puisses supporter, Dieu préfère une action, si minime soit-elle, qui dure à une grande action qui s'interrompt, et comme nous l'a rapporté notre mère Aicha, que Dieu l’agrée : " Les pratiques religieuses les plus agréables aux yeux du Prophète étaient celles qui étaient accomplies avec le plus de régularité. " [5].

Sois doux et utile aux gens

Rien n'est plus agréable que la douceur et la tendresse
D'un caractère noble qui fait fondre douleur et tristesse

Être au service des autres nécessite de maints sacrifices
Il suffit néanmoins de rester vrai et faire fi des artifices

Le fort est celui qui maîtrise son âme, et dompte son égo
Non pas celui qui se montre brutal et terrasse ses rivaux

Gagne ta place parmi ceux qui, auprès de Dieu réussissent
Fais en sorte que l'agrément du Seigneur soit ton bénéfice

Allège, de tes proches, les difficultés,  les larmes, les pleurs
A chaque jour que Dieu fait ne cesse d'ouvrir plus ton cœur

-------------------------------------------------------------------------

[1] Bukhari

[2] Bukhari

[3] S3 - La famille d'Omran- V133

[4] Bukhari et Muslim

[5] Bukhari et Muslim

© 2017 PSM en ligne.