PSM en ligne

Le cheminement spirituel : De l'intime à l'universel

Avant de rencontrer l'école du professeur Abdessalam Yassine, paix à son âme, j'avais une perception rudimentaire et simpliste, voire égoïste de la Spiritualité.

Abdessalam Yassine a redonné sa forme universelle et humaniste à la Spiritualité, rompant ainsi avec la tradition soufie qui fait la promotion d'une Spiritualité « passive », qui se vit isolée au sein des confréries. 

Il a rompu également avec la lecture littérale des textes sacrés vidés ainsi de leur sens et essence pouvant mener au radicalisme et à l'intégrisme. Il a rompu avec l'activisme vide de sens et du spirituel susceptible de se transformer en réaction émotionnelle non contrôlée, voire même violente. Il a rompu également avec l'intellectualisme du religieux, qui réduit le spirituel à la poésie et à des lectures philosophiques sans aucune pratique.

La Spiritualité, selon ma compréhension de ce que propose Abdessalam Yassine, est une Spiritualité active qui transforme le croyant en porteur de message, chargé d'une mission qu'il mène en parallèle à sa quête "individuelle" vers les plus hauts degrés de la Spiritualité.

Ainsi était le Prophète Mohammed, paix et bénédictions de Dieu sur lui, et ses compagnons, des moines la nuit, et chevaliers dans la journée, cela résume poétiquement cette double identité du croyant et de la croyante qui cheminent vers Dieu, ayant le souci de leur Spiritualité mais étant en même temps au service de la société. Il s'agit même d'une corrélation entre cette Spiritualité intime et son utilité pour ses prochains. On est au service de ses prochains lorsqu'on les aime sincèrement, loin du faire semblant, loin des étiquettes sociales. Aimer et être au service des autres parce que cela fait partie de notre foi.

« Aucun d'entre vous ne sera véritablement croyant tant qu'il n'aimera pas pour son frère ce qu'il aime pour lui-même » disait notre Prophète bien-aimé (paix et bénédiction de Dieu sur Lui). Une foi véritable est le générateur de cette Fraternité véritable et la foi n'arrive à ce résultat que si la Spiritualité s’inscrit dans un programme quotidien.

Le jour et la nuit du croyant, ainsi nommait le professeur Abdessalam Yassine son programme spirituel riche qui se divisait entre le jour et la nuit, permettant à ses disciples et élèves de vivre ce cheminement d'une manière intime, loin des regards, en menant un combat quotidien contre son ego, grand obstacle au développement personnel et spirituel. Un entraînement quotidien pour bâtir des personnalités authentiques, qui cheminent vers Dieu et qui se soucient parallèlement de leurs frères et sœurs humains, et œuvrent pour leur être utiles.

En somme, l'objectif de la Spiritualité selon ma compréhension modeste de la pensée d’Abdessalam Yassine, est de réhumaniser l'humain, le réconcilier avec son humanitude.

© 2017 PSM en ligne.