PSM en ligne

L’univers est en toi...

Après le cocon de l’enfance, où notre dépendance est extrême. Après, l’âge de l’adolescence, où nous aspirions à la pleine existence et au souhait d’une vie autonome. Aujourd’hui, en tant que jeunes arrivant au milieu des adultes, nous commençons à sentir cette exigence de notre entourage, à développer cette envie d’utilité, cette peur d’une vie grise et d’un chemin sans repère.

Nous voulons tous croire que nous avons un don spécial pour faire la différence, atteindre les autres, réformer le monde. En fait, ce n’est pas une envie, mais plutôt une aspiration souvent enterrée au plus profond de nous - un don endormi qui attend d'être réveillé. La plupart d'entre nous ne sont pas conscients de cette force que nous avons.

«  Ton remède vient de toi-même mais tu n'observes pas, ton remède est en toi mais tu ne le ressens pas [...] et tu penses que tu n'es qu'un petit astre, alors que l'univers est en toi... » (1)

Ce réveil ne peut se faire qu’à travers La science et l’éducation, les savants disent que La science est une lumière que Dieu met dans le cœur de ceux qui font preuve d’une grande ambition de changement. C’est une Lumière parce qu'elle expulse les ténèbres du cœur et de l'esprit. Elle illumine notre existence, verse une pensée sur notre être et alloue à notre réalité un sens et une persévérance.

En tant que jeunes, nous n’avons pas eu l’opportunité de discerner ce que nous voulions vraiment avant cette arrivée dans le monde des adultes. Pendant notre enfance et notre adolescence, nous pouvions rarement  orienter notre attention, nous n’avons peut-être jamais pu contrôler notre concentration. La plupart d’entre nous, commenceront à se frayer un chemin dans la vie sans choisir une voie, ne décideront jamais de maîtriser quoi que ce soit en particulier. La plupart d’entre nous, quitteront cette vie sans avoir aucune idée de ce trésor.

La réponse est l’appel intime de Dieu et l’exemple de Son envoyé (paix et salut sur lui): la force, l’énergie et la source viennent de l’intérieur, se forgent dans le cœur et transforment notre regard sur le monde pour que nous puissions enfin le transformer et le réformer. Tel est le sens du verset : « Dieu ne change pas ce qui est en un peuple avant que ses membres ne changent ce qui est en eux-mêmes »(2)

D’abord, ce changement intérieur commence par fixer nos standards; les limites que nous n’accepterons jamais dans notre vie et les aspirations que nous souhaitons atteindre. Ensuite, ce changement sera plus facile à l’aide d’un compagnonnage bien choisi, car Il n'y a pas besoin de réinventer la roue. Enfin, cette quête de sens finit toujours par nous ramener à nous-mêmes, tous les chemins nous ramènent à nous-mêmes. Cette quête de sens qui devient une quête de paix, fera toujours face à nos doutes, aux appels de nos instincts, nos traumatismes et nos peurs, c’est notre humanité.

(1) paroles de Ali ibn Abi Talib

(2) Sourate 13 Verset [11]

© 2017 PSM en ligne.