PSM en ligne

Get Flash player

Maurice Gloton, une figure emblématique du vivre-ensemble

Ainsi va la vie. Parmi les gens, il y a souvent le Monsieur Normal. Il est né normal, dans une famille normale, mène une vie normale et sa mort est également normale. Personne ne se souvient de son passage sur terre. Tel n’est pas le cas de Maurice Gloton, qui vient de nous quitter après une vie bien remplie.

S’attarder sur ses travaux de traduction et sa qualité d’écrivain pourraient être trompeur. Maurice Gloton, que Dieu lui fasse miséricorde, est un bâtisseur de ponts. Il est bâtisseur de ponts entre l’orient et l’occident de par ses travaux intellectuels. Il est bâtisseur de ponts entre génération de par sa présence, par exemple, aux côtés des jeunes à travers l’association « Union des Jeunes Musulmans » dans la genèse de cette dernière. Il est bâtisseur de ponts entre les nouveaux musulmans et les musulmans de naissance. Il est bâtisseur de ponts entre les gens tout simplement par le fait d’enseigner et de répandre l’amour de Dieu et l’amour en Dieu. Il a saisi très tôt le concept du vivre-ensemble, à savoir, se connaître pour s’aimer et pour se comprendre, les ingrédients d’une vie paisible et sereine dans la société.

Aujourd’hui, Maurice Gloton rejoint ses compagnons de combat tels qu’Eva de Vitray-Meyerovitch, Najm Oud-din Bammate, Muhammad Hamidullah, Jean-Loup Herbert, Vincent Monteil pour ne citer qu’eux, que Dieu leur fasse miséricorde. Ensemble, avec des origines diverses et parcours différents, ils ont fait l’émission « connaître l’Islam » devenu aujourd’hui « Islam » sur une chaine de télévision publique. A travers cette émission, ils ont contribué, à leur manière, à faire progresser la connaissance de l’Islam ; non pas par la violence commise au nom de l’islam à la quelle l’islam est étrangère, répétons-le, mais par la spiritualité et l’amour de l’autre quelles que soient ses convictions religieuses ou ses idées politiques.

La génération actuelle devrait s’inspirer de la vie de Maurice Gloton. L’ouverture vers le monde et vers l’autre est plus que jamais d’actualité au moment où les promoteurs du repli sur soi, pour des ambitions personnelles d’ailleurs, semblent prendre le dessus presque partout.

Brisons le mur de chacun pour soi ou de chacun dans son coin. Rassemblons-nous, unis dans nos diversités, nouveaux musulmans ou de naissance, toutes tendances confondues. C’est l’une des clés pour contribuer, avec succès à la transformation de la société. Un vœu pieux me signalerez-vous, avec la volonté de tous et des invocations, tout est possible avec l’aide de Dieu. Laissons-nous rêver, « tous les grands projets commencent par un rêve », on dit.

© 2017 PSM en ligne.