PSM en ligne

Passer le baccalauréat en période de Ramadan : un défi à relever

La jeunesse est une période de notre vie faite de hauts et de bas, d’incertitude et de doute mais également de joies, de bonheurs et de grands défis à relever. S’il est bien un défi qui n’est pas évident mais qui mérite qu’on lui accorde une grande importance, c’est bien celui de réussir sa scolarité.

Nous n’aurons de cesse de dire qu’une tête bien pleine est un atout pour nos jeunes et l’école PSM, dans ses principes, poussent aux études, que l’on soit jeune ou plus âgé d’ailleurs. Il n’est jamais trop tard pour reprendre ses études.

La jeunesse est une question centrale dans la communauté musulmane, il est du devoir de tous de motiver les jeunes et de les accompagner afin qu’ils réussissent leur scolarité sans jamais oublier la « finalité », qui est la vie dernière.

Si réussir sa scolarité est un défi important, il l’est d’autant plus lorsque les examens arrivent en période de Ramadan et de grande chaleur comme cette année.

Alors comment font ces jeunes hommes et femmes pour allier leurs obligations religieuses, pour ne pas oublier l’essentiel, pour vivre pleinement leur jeûne tout en étant dans une période intense de révisions, de stress et de travail ?

C’est ce que nous vous proposons de découvrir, en suivant quelques jeunes lycéens, qui passent le baccalauréat cette année, à travers ces quelques questions.

Aujourd’hui, nous rencontrons Hamza.

Salam alaikoum … peux-tu nous parler un peu de toi et de ton parcours scolaire ?

Je m'appelle Hamza j'ai 17 ans, j'habite à Guyancourt dans le 78. J'ai eu un parcours scolaire tout à fait classique : École élémentaire, collège, lycée. J'ai toujours été un bon élève studieux depuis petit malgré un fort relâchement de ma part en seconde. Actuellement en terminale S au lycée Émilie de Breteuil j'ai été admis pour l'an prochain à la prépa ENS Cachan de Marie Curie. 

Est-ce difficile pendant le mois du Ramadan de concilier le jeûne, les révisions et épreuves du Bac ? Comment t’organises-tu ?

Cela est un peu difficile car je dois également concilier ma passion qui est la musculation. Depuis l'âge de 11 ans je jeûne le mois complet du Ramadan donc je suis un peu habitué et je trouve que le jeûne en lui-même n'est pas difficile, en revanche ce que je trouve très difficile c'est la fatigue et le manque de sommeil lié aux révisions, au sport et au fait que je me couche très tard. Une organisation journalière est d'or pour passer des journées productives. Pour commencer je me lève tous les matins avant l'heure de salât al fajr pour manger et prier; je demande toujours dans mes prière à Dieu de m'aider et de me faciliter dans mes épreuves ainsi que de celles de tous mes proches, je me recouche jusque l'heure de 8h (si j'y arrive) pour aller aux séances de révisions ou à la bibliothèque, ou pour rester réviser chez moi. Je n'ai pas de planning de révision: je me concentre en priorité sur le plus important, le plus essentiel et aussi sur ce que j'ai envie de travailler dans la journée. Pendant ce mois sacré du Ramadan, où que j'aille je lis du Coran ou fais du dhikr pour augmenter ma foi, c'est ce qui m'aide à rester concentré et toujours lié à Dieu. Après une journée riche en révision je me dirige, un jour sur deux, 1h avant l'heure du ftor, vers la salle de musculation pour décompresser un petit peu. J'essaye tous les soirs d'assister aux prières de nuit (tarawihs) pour me rapprocher plus de Dieu et Lui demander de m'aider dans mes révisions et dans mon Bac.

As-tu déjà songé à ne pas jeûner les jours des examens, sachant qu’une fatwa l’a autorisé l’année dernière ?

Non, je n'y ai jamais songé 

Si tu n’y songes pas, qu’est-ce qui t’anime et te donne la force et le courage de continuer à jeûner dans cette période importante de ta vie ?

Pour moi le jeûne du mois de Ramadan est une épreuve de plus à surmonter avec le Bac, je ne prends pas ça comme un fardeau, mais  plutôt comme un cadeau. Comme la plupart des Musulmans le savent, Dieu éprouve ceux qu'il aime le plus. Rien n’est fait au hasard, si ce mois sacré du Ramadan est tombé durant nos épreuves de Bac c'est pour nous éprouver encore plus et voir les plus courageux d'entre nous. J'espère ainsi être récompensé par Dieu de ma patience lors des résultats du Bac. 

As-tu une « recette » ou conseils alimentaires pour faire le plein d’énergie  et rester concentré la journée, en état de jeûne ?

Mon régime alimentaire... est très difficile à tenir, car je suis un régime hyperprotéiné très bas en sucre. Mais j'ai quand-même des aliments que je trouve "indispensables" pour moi, pour avoir de l'énergie durant la journée de jeûne : une banane et des amandes tous les matins, manger beaucoup de fruits et de légumes, manger beaucoup de viandes et de poissons. Il n'y a pas de secret: un esprit sain dans un corps sain.

Comment est perçu le jeûne, durant les préparations et épreuves du Bac, par votre environnement scolaire ?

Mes camarades de classes et mes professeurs ne comprennent pas pourquoi je jeûne pendant les périodes de révisions et encore plus pendant les épreuves de Bac, car je suis en déficit calorique toute la journée et donc en carence. Certes, ce ne sont pas les conditions optimales pour passer des examens et oui je suis un peu fatigué durant la journée, mais je crois en Dieu et c'est Lui et Lui seul qui me donne cette force de travailler et de continuer ma journée de jeûne dans de bonnes conditions. Je réponds tout simplement à mes professeurs et à mes camarades de classe que de jeûner n'est pas comme vous le croyez un frein à mes révisions mais plutôt une façon de pimenter un petit peu le Bac. 

Est-ce qu’entre vous, « jeûneurs » de ton lycée, vous vous soutenez et passez du temps pour réviser à l’heure du déjeûner ?

Moi comme la plupart des Musulmans qui jeûnent dans mon lycée, profitons des pauses déjeûner pour faire des siestes. Nous comblons le manque de sommeil et la fatigue en faisant, quand nous le pouvons, des petites siestes les après-midi. Je ne révise pas souvent en groupe, je trouve que pour ma part je suis bien plus efficace en révisant tout seul. 

Que pourrais-tu dire pour motiver tous les jeunes qui passent le baccalauréat cette année tout en jeûnant ?

Comme je l'ai dit, ce mois sacré du Ramadan est tombé durant notre Bac. Il faut voir cela comme un cadeau et rester fort, courageux et patient durant ce mois de Ramadan et d'épreuves de Bac. Je n'ai qu'une chose à dire à mes frères et sœurs musulmans qui passent comme moi le Bac cette année, c'est de solliciter un maximum Dieu dans vos prières, de rester courageux et de savoir que Dieu nous récompensera InchaAllah. 

Merci d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

© 2017 PSM en ligne.