PSM en ligne

Apport des musulmans à la civilisation : introduction

« Le monde est soutenu par quatre colonnes : le savoir des sages, la justice des grands, la prière des justes et la valeur des braves.»

Cette inscription figurait sur les frontons des universités de l'Espagne musulmane. On remarquera que le savoir y figure en première place. Rien d'étonnant à cela si l'on se rappelle que l‘Islam exalte la science dans plusieurs versets du Coran, qu'il affirme par la bouche de son Prophète que « l'encre des savants est plus précieuse que le sang des martyrs », et engage ses fidèles à « rechercher la science, dussent-ils aller jusqu'en Chine pour la trouver.»

Mis à jour le mardi 12 septembre 2017 14:01

Affichages : 530

Lire la suite...

Quelques dimensions de la "Hijra"

Outre le sens d’immigration géographique de La Mecque vers Médine, le mot « Hijra » (traduit habituellement par « exode ») porte une sémantique riche que seule une lecture approfondie peut nous enseigner sur les portées spirituelles, politico-historiques et culturelles de cet événement.

Mis à jour le mardi 22 mai 2012 15:52

Affichages : 4448

Lire la suite...

L’islam dans l’Occident : d’un passé fécond à un présent amnésique (4/4)

Mais pourquoi sommes-nous en train de disséquer des cadavres inertes ! La philosophie aristotélicienne est bel et bien morte, de même que les philosophies qui lui ont succédé, terrassées par l’avancée inexorable du progrès scientifique. A chaque fois qu’un horizon s’ouvrait à la raison scientiste, l’horizon premier de la raison philosophique se fermait.

Mis à jour le mardi 21 juin 2016 10:54

Affichages : 5853

Lire la suite...

Palestine, tu es dans nos cœurs

Le bateau pour Gaza est en route pour la Palestine. Un voyage qui coïncide avec la date anniversaire du voyage effectué par le noble Messager, paix et salut de Dieu sur lui, vers cette même terre, la 27 ème nuit du mois de Rajab, il y a quatorze siècles déjà.

Mis à jour le mardi 22 mai 2012 15:52

Affichages : 8552

Lire la suite...

L’islam dans l’Occident : d’un passé fécond à un présent amnésique (3/4)

Et l’Histoire dément ce lien de parenté fallacieux qui relierait Aristote le père à Bacon(1) la mère et qui auraient tous deux enfanté l’un des fondements de la civilisation occidentale.

Et s’il se trouve qu’Averroès a joué le rôle d’intermédiaire, selon cette prétention mensongère, ce n’est que dans la transmission de son enseignement à l’Église en la personne de Thomas d’Aquin, digne fils de cette Église.

Mis à jour le mardi 21 juin 2016 10:54

Affichages : 5607

Lire la suite...

© 2017 PSM en ligne.