PSM en ligne

Comment responsabiliser son enfant ?

« C’est pas moi, c’est lui ! » Combien de fois avons-nous entendu ces propos de la bouche de nos enfants après une bêtise dans notre dos ? Une expression-réflexe qui en dit beaucoup sur la façon de se défiler, de fuir sa responsabilité. Cette attitude est malsaine, l’enfant est amené à mentir pour se dédouaner. Pourquoi ? Parce qu’il a peur tout simplement. Peur de la punition, des reproches, de provoquer la colère etc. Nous savons que la punition est contre-productive. Elle n’est pas pédagogique, elle n’apprend rien à l’enfant sinon : la peur, le mensonge, la rébellion, la frustration, le sentiment de vengeance et j’en passe.

Une de nos missions, en tant que parents, est de transmettre des valeurs qui nous sont chères. La responsabilité en fait partie, elle revêt deux significations.

La première c’est donner des responsabilités à l’enfant : lui confier des tâches à accomplir qui évoluent selon l’âge, l’environnement et la structure familiale.

La seconde : lui donner le sens des responsabilités c’est-à-dire qu’il est responsable de son être, de ses affaires, de ses choix et de ses actes et en assume les conséquences. Par définition, être responsable c’est être conscient de la valeur de ses engagements et les remplir, c’est aussi reconnaître et réparer ses erreurs.

Cette valeur requiert une certaine maturité, or la maturité ne s’acquiert pas du jour au lendemain. C’est pour cette raison qu’il est préférable de commencer à responsabiliser les enfants assez tôt : d’une part cela les valorise, et d’autre part cela les aide à grandir.

Confier des responsabilités à l’enfant

Les jeunes enfants aiment se voir confier des responsabilités. Ce qui est moins le cas à mesure qu’ils grandissent. Chaque famille a son système de fonctionnement, il est nécessaire que chaque membre de la famille se sente concerné par les tâches familiales qui, au passage, ne doivent pas reposer entièrement sur la mère.

On peut petit à petit instaurer des habitudes : faire son lit, ranger son bureau ou ses jouets (selon l’âge), plier son linge, mettre et débarrasser la table, passer l’aspirateur ou le balai, faire quelques courses. Par ailleurs, on doit l’inciter à s’occuper de son être : hygiène corporelle, propreté des vêtements. Encouragez l’enfant à être autonome dès que vous le sentez prêt, ne le bridez pas lorsque, par exemple, il vous demande s’il peut faire un gâteau, laissez-le faire, accompagnez-le.

Il nous arrive souvent de faire les choses à la place de l’enfant parce que « ça va plus vite » ou parce nous pensons qu’ « il ne sait pas faire ».  Imaginez un peu : vous passez un entretien pour le job de vos rêves juste après vos études, vous n’avez pas encore eu l’occasion de travailler. Le boss vous dit : « vous n’avez pas d’expérience, je ne peux pas vous prendre».  Si aucune entreprise ne vous donne l’occasion d’acquérir de l’expérience en travaillant pour elle, vous n’en n’aurez jamais !

En ce qui nous concerne, donnons l’occasion à notre enfant de faire son expérience quitte à faire des erreurs, celles-ci lui permettront justement d’apprendre et de grandir, personne n’est parfait. Remarquez aussi que quand c’est votre enfant qui range sa chambre ou une autre pièce de la maison, il prend soin de ne pas mettre le désordre, il a pris conscience du temps et des efforts à faire pour ce rangement. Ceci est donc bénéfique pour tout le monde : maison rangée et enfant en voie de responsabilisation !

Lui donner le sens des responsabilités

Nous l’avons compris : le sens des responsabilités passe par l’autonomie qui -une fois acquise -permet à l’enfant de prendre conscience des effets de ses actes. Cette acquisition prend du temps. Nous sommes souvent pressés de vouloir que nos enfants soient enfin responsables. Nous leur lançons parfois des paroles dures lorsque nous jugeons leur comportement enfantin ou immature : « quand est-ce que tu vas comprendre ? » « Quand vas-tu enfin te comporter en grande fille ? ». Certaines attitudes parentales sont aidantes : assurons-nous de les utiliser à bon escient.

La première des choses : être un modèle responsable. Nous savons tous que nous, parents, sommes les premiers exemples pour nos enfants. Ces derniers s’inspirent de notre attitude face aux situations quotidiennes. Il va de soi que nous devons mettre en application les valeurs que l’on veut leur inculquer.

Voici nos autres pistes pour développer le sens des responsabilités de votre enfant :

- lui faire confiance, avoir confiance en ses capacités et ses compétences, les valoriser ;

- définir avec lui des règles claires, concrètes, cohérentes et conséquentes selon son âge ;

- le faire participer à la vie de famille ;

- le concerter sur des sujets qui le concernent et prendre en compte son avis sans forcément le suivre ;

- l’encourager à s’affirmer, faire des choix, trouver les moyens de s’adapter à des situations difficiles ;

- l’aider à assumer les conséquences de ses choix, à persévérer dans ses efforts, à ne pas baisser les bras ;

- lui confier des responsabilités adaptées à son âge ;

- valoriser ses prises d’initiatives ;

- lui proposer des défis à sa portée.

Rappelez-vous que chaque enfant est différent. Certains ont tendance à être disciplinés et autonomes quand d’autres ont besoin d’un cadre bien défini pour se sentir bien. Dans tous les cas, il est nécessaire d’utiliser un langage positif, simple et concis avec son enfant. Si on lui crie dessus ou on le violente, le message ne passera pas.

Nos enfants sont un dépôt que Dieu nous confie, Il ne fait rien au hasard. Certains parents ressentent cette responsabilité comme une épreuve voire un fardeau, d’autres la prennent à la légère. Ces sentiments influent sur la manière dont on éduque nos enfants. Ainsi, Les uns sont autoritaires, les autres « laxistes »; or notre foi nous invite toujours à cet équilibre dans tous les domaines de la vie et qu’en discipline positive nous appelons fermeté et bienveillance. A nous de nous montrer à la hauteur de cette mission avec Son aide et Son infinie Miséricorde.

Sabah Hamdaoui, Parentalité conseil et formation, coaching scolaire Objectif Réussite.

Source : http://www.ahlymagazine.com/comment-responsabiliser-son-enfant/

© 2017 PSM en ligne.