PSM en ligne

Au cœur de la manif pour tous

Le Collectif des Citoyens Musulmans pour l'Enfance a été créé à Décines dans la région lyonnaise au cours du mois de Février 2013. Ce collectif a rejoint la dynamique « MANIF POUR TOUS » en réponse au « Mariage Pour Tous » et contre la loi Taubira qui a été adoptée récemment en deuxième lecture à l’Assemblée Nationale.

Le Collectif a été de toutes les mobilisations à Lyon en organisant et participant à des manifestations, conférences, veillées pacifiques.

Son but a été de sensibiliser l'ensemble des citoyens et plus particulièrement les citoyens musulmans sur les enjeux du Mariage Pour Tous.

Au début, il était composé de simples citoyens de confession musulmane avec l'aide de quelques personnalités musulmanes de la région lyonnaise. Il a été rejoint par des parents et des militants associatifs (Union des Jeunes Musulmans, Participation et Spiritualité Musulmanes Rhône-Alpes, Collectif contre le Racisme et l’Islamophobie,…). Actuellement il compte une vingtaine de membres actifs sur Lyon.

Petit à petit le collectif s'est élargi. Il compte des référents à Roanne, Saint-Etienne, Grenoble, Chambéry, Saint-Julien en Genevois, Annecy, Tours, Montélimar, Lille, Strasbourg, Montpellier, Vienne et un collectif en Ile-de-France. Il travaille aussi en partenariat avec des associations telles que « En Marche Pour l'Enfance », « Association Cosette et Gavroche », « Alliance Vita ».

Plusieurs activités  ont été organisées, à savoir : une conférence sur l'enfance à Meyzieu sous le thème : « Conséquences médicales et sociales de la GPA et PMA », une conférence à l'école « la Mache » sur les raisons de l’engagement contre le projet de loi Taubira. Le 14 avril 2013 le collectif a organisé un « pique-nique pour tous » géant Place Bellecour avec un discours du Collectif.

Une veillée nocturne pacifique avec des bougies a eu lieu à Lyon, de même que l’organisation d’un déplacement en bus pour la Manifestation Nationale du 24 mars dernier à Paris. Le collectif a procédé à un tractage dans les marchés et les mosquées pour la manifestation du 5 mai dernier à Lyon, ainsi qu’à la diffusion de spots publicitaires sur Radio « Salam » à Lyon (91,1 Mhz). Une interview fut donnée dans le magazine « Zaman » et un stand tenu le 5 mai. Ce même jour un intervenant du collectif a pu s’exprimer lors des prises de paroles.

Plusieurs enseignements sont à tirer de notre engagement auprès de nos compatriotes.

Ce combat mené en commun a rapproché les communautés chrétiennes et musulmanes dans un autre cadre que celui du dialogue inter-religieux qui reste théorique et réservé à une élite.

De simples musulmans et chrétiens se sont retrouvés sur le champ citoyen exprimant des valeurs communes. Ils se sont engagés conjointement sur une thématique qui les concerne tous. C’est un pas en plus vers une pratique réelle du vivre-ensemble.

Beaucoup de nos compatriotes chrétiens pensent que c'est une occasion historique qui se présente à tous, afin de mieux nous connaître et sortir de nos "ghettos" respectifs dus à l'ignorance qui engendre la peur de l'autre.

À juste titre, le père de la sociologie française Alain TOURAINE disait au congrès de PSM Rhône-Alpes à Chambéry en 2010 : « ... Si vous mettez tous vos œufs dans le même panier et que votre ennemi met tous ses œufs dans un autre panier, c'est la guerre. À partir du moment où nous avons chacun une vingtaine de paniers, on peut se disputer sur un panier et s'entendre sur d'autres paniers ou même sur l'ensemble des autres paniers... »

Dieu ne nous rappelle-t-Il pas dans le Saint Coran que nous avons été créés en peuples et en tribus afin que nous nous entre-connaissions ? Nos concitoyens nous ont exprimé à maintes reprises leur grande joie, fierté et même émotion de voir le collectif à leur coté pour protéger ce bien commun que représente la société Française. Qui, rappelons-le, est notre bien commun à tous.

Au-delà du combat commun qui nous a réunis, il s’est construit une fraternité humaine partagée avec des membres de la « Manif Pour Tous ». Un lien humain qui installe la confiance et renforce la dynamique. Beaucoup se méfient encore au sein des deux communautés. Mais nous restons confiants, car c’est juste une question d’obstacles à franchir pour rejoindre l’autre. Chacun doit faire un bout du chemin.

Le collectif a permis de donner une bonne visibilité de la participation des citoyens français de confession musulmane. Une participation qui s’inscrit hors des thématiques intra-communautaires habituelles. Cette présence lutte d’une façon indirecte contre l'islamophobie ambiante. Lors de nos réunions mixtes pour préparer et organiser les événements, beaucoup ont sincèrement exprimé leur ex-« islamophobie » à laquelle ils venaient de renoncer. Toutes nos appréhensions, ou presque, s’étaient dissipées avec le contact, les remerciements et les encouragements que nous avions reçus.

Nous vivons une belle aventure humaine. Dieu nous rappelle dans le Livre Saint: « il se peut que vous pensiez qu'une chose soit mauvaise pour vous alors que c'est un bien. »

 

© 2017 PSM en ligne.